Immersion au sein de l’école portugaise d’Art équestre

Alexandra Petit est partie, dans le cadre de sa formation, début mars à Lisbonne pour un stage. Elle est installée pour deux mois en immersion au sein de l’École Portugaise d’Art Équestre.

Ce stage doit lui permettre de s’imprégner de la culture des écuyers et de cette «équitation de tradition » portugaise après 6 mois de travail auprès des écuyers du Cadre noir de Saumur.

Lisbonne : Des nouvelles en direct et en images

La première semaine lui a permis de découvrir le site, les chevaux et la culture du pays.

Depuis son arrivée au sein de l’école,  Alexandra a pu commencer le travail avec CAJEBEL. Avec ce cheval, elle a débuté son apprentissage du travail en main et au pilier. En quelques jours, Alexandra a toute de suite noté une évolution dans son travail, et a pris ses marques ainsi petit à petit.

« Le petit manège de l’école est en travaux. Nous avons la chance de travailler les chevaux dans l’ancien corps militaire qui est attenant à l’école. »

La crise sanitaire du COVID-19 touche également le Portugal. De fait cet apprentissage au sein de l’école a été interrompu. Mais Alexandra continue le travail des chevaux dans l’écurie de son maître de stage afin d’éviter tout déplacement.

«Je travaille par exemple une jeune jument de 6 ans en dressage et initie son travail à l’obstacle. Nous avons mis quasiment tous les chevaux de l’écurie sur les barres, même un entier de race espagnol. De bonnes surprises pour la plupart des chevaux. Tout est organisé afin que je travail sans risque. ».

Le coordinateur de la formation et les responsables administratifs sont évidemment en contact avec Alexandra pour assurer sa sécurité. Ils sont en relation avec les responsables de l’école portugaise pour prévoir si besoin son rapatriement en France si la situation venait à évoluer.

 

Complémentarité entre les performances sportives (liées à la préparation physique et à la compétition) et l’équitation de tradition

Après son DEJEPS en apprentissage à l’IFCE – Haras national du Pin, Alexandra a obtenu son diplôme d’instructeur en 2018 sur le site IFCE du Cadre noir de Saumur. Compétitrice dans la discipline du saut d’obstacle depuis son plus jeune âge, Alexandra se concentre cette année sur l’équitation académique et la performance sportive. Cela se traduit grâce à une formation unique en son genre et la réalisation d’un mémoire sur la préparation physique et mentale du cavalier.

Durant les deux mois d’apprentissage à Lisbonne, le partage d’expérience des écuyers doit lui permettre de s’imprégner de la culture des écuyers, et notamment de cette « équitation de tradition » qui découle de trois piliers fondamentaux, historiques :

  • la tauromachie,
  • la guerre et,
  • l’équitation de travail.

La complémentarité entre la théorie et la pratique avec la cavalerie de l’école assure une transmission culturelle des plus riches.

Rencontre entre l’écuyer du Cadre noir  et  l’écuyer en chef de l’Ecole portugaise d’Art Equestre de Lisbonne

Vincent Pottier, écuyer du Cadre noir, coordonateur de la formation Cavalier d’entraînement du Cadre noir et de l’Executive Master Entraineur « équitation de tradition et performance sportive » avait rencontré le directeur et l’écuyer en chef de l’École Portugaise d’Art équestre en 2018. Cet échange a permis de mettre en place une convention de stage pour ce cursus.

Ils avaient également organisé toute la logistique liée au stage pour un accueil optimal des stagiaires, c’est pourquoi la situation est un véritable enrichissement pour Alexandra qui peut continuer sa formation en toute sécurité.

Un enrichissement culturel inédit.

L’École Portugaise d’Art Équestre a succédé à la Picaria Real. Cette ancienne académie équestre de la cour royale du Portugal s’est éteinte au 19e siècle.

Durant deux mois à Lisbonne, les stagiaires sont plongés au cœur du quotidien des écuyers. Ils profitent de cette occasion unique pour découvrir une culture équestre de tradition reposant sur des écrits du XIVe siècle. Cette session se déroule sous forme de compagnonnage.

Une montée en compétence pour les professionnels

Ce master (partenariat avec l’INSEP jusqu’en 2019) « Equitation académique et performance sportive » est un enrichissement, une montée en compétence. Il permet d’acquérir une expérience et une culture ainsi qu’une ouverture d’esprit sur la pratique de l’équitation de tradition française et étrangère.

Elle s’adresse à des cavaliers expérimentés, ayant atteint un certain degré de maturité dans leur équitation.

La formation sera proposée sous une nouvelle forme pour la rentrée 2020.

Pour suivre cette immersion, rendez-vous sur le groupe IFCE -Formations Saumur