BPJEPS Formation sport

Dates en cours de programmation.

9200 € ttc

Contactez-nous

Objectif : Devenir cavalier professionnel, pratiquer le sport de compétition en Pro2 et Pro1, voire 2** et obtenir un diplôme d’enseignement ( BPJEPS  spécialité « éducateur sportif » mention « activités équestres» et/ou DEJEPS perfectionnement sportif  mention équitation support dressage, CSO ou CCE ).

Public  : Cavaliers amateurs avec des résultats sportifs ( niveau minimum : Dressage Am2 GP, CSO Am1GP 120 ou CCE Am1 ou HUnter Amateur 1 110-115) avec un ou deux chevaux personnels

Sélection :  Juillet 2020

 

Durée :

Formation en alternance sur 9 mois

Durée en OF : 805 heures ( moins de 35h / semaine)

Durée en entreprise : 157h

Possibilité de préparer le BPJEPS et le DEJEPS sur 2 ans  (sous réserve de réussite au BPJEPS et aux tests de sélection du DEJEPS)

Programme :

Cette formation permet la préparation d’un diplôme d’enseignement en parallèle d’un programme d’entraînement sportif.

L’entraînement sportif et le coaching sont placés sous la tutelle d’un cavalier international voire olympique, ainsi que l’accompagnement et l’encadrement par des cadres pratiquants à l’international.

Un suivi médical et sportif sera proposé tout au long de la formation.

Présentation des TEP BPJEPS formation sport

Sélection des candidats
Tests techniques avec cavalerie personnelle
+ entretien professionnel
+ épreuve écrite

Une note de présentation détaillée des tests sera adressée sur demande

Frais d’inscription aux tests de sélection :

2 * 150€ TTC / jour+ pension du(des) cheval(chevaux) 17,50 € TTC/jour/cheval) 

Tarif BPJEPS sport 2020 :

9200€ TTC  (hors pension cheval)
pension : 372€/mois/cheval (sur paille)

Pour tous renseignements sur les financements :

Les droits ne sont pas systématiques et nous vous recommandons d’effectuer vos démarches dès votre inscription aux épreuves de sélection.

LES AIDES POSSIBLES VARIENT SELON VOTRE STATUT :

 

  • Demandeur d’emploi :

Pour les demandeurs d’emploi non-inscrits, il est impératif de vous inscrire à Pôle Emploi et de demander à rencontrer un Conseiller.

 

Différents dispositifs peuvent être mis en place :

  • Le CPF : les demandeurs d’emplois peuvent mobiliser les crédits capitalisés pour financer une formation professionnelle. En plus de formations éligibles au CPF, les demandeurs d’emploi ont accès à des formations financées par la région, pôle emploi ou encore l’Agefiph.
  • Les aides Pôle emploi :
    • Action de formation préalable au recrutement
    • Action de formation collective
    • Aide individuelle à la formation (AIF)
  • Les autres acteurs locaux :
    • Missions locales pour les jeunes de moins de 26ans
    • Les Conseil régionaux : chaque région à son propre programme et chaque programme varie d’une région à une autre. Il convient aux demandeurs d’emploi de se renseigner auprès de son conseil régional.
  • Le contrat de professionnalisation : ces contrats ont pour objet de favoriser l’insertion ou la réinsertion des demandeurs d’emploi par l’acquisition d’une qualification reconnue. Vous devez trouver un employeur.

 

  • Salarié:

Vous devez informer votre employeur de votre projet et solliciter l’organisme auquel il cotise au titre de la formation professionnelle. Plusieurs dispositifs de financement sont possibles :

  • Le CPF (à l’initiative du salarié) : tout salarié détient un compte personnel de formation géré par la Caisse des dépôts et consignation. Pour des formations éligibles au CPF.
  • Le CPF de transition (à l’initiative du salarié) : permettre à tout salarié de changer de profession. Pour des formations éligibles au CPF.
  • Le dispositif ProA: permettre au salarié de changer de métier ou de profession, ou de bénéficier d’une promotion sociale ou professionnelle. Le niveau de qualification visé doit être supérieur ou identique à celui détenu par le salarié.
  • L’accompagnement à l’effort de formation: pour les entreprises de moins de 50 salariés.

 

  • Dirigeant et Travailleur indépendant :

En contrepartie de la contribution à la formation professionnelle, à laquelle ils sont soumis, les travailleurs indépendants peuvent, sous conditions, bénéficier du financement de leurs actions de formation. Vous pouvez solliciter l’organisme auquel vous cotisez au titre de la formation professionnelle (en général il s’agit du VIVEA).

Si vous ne cotisez pas, vous devrez payer vous-même votre formation.

  • Personne en situation de handicap :

Prenez contact d’une part, avec l’AGEFIPH (attention : co-financement obligatoire) et d’autre part avec le Cap Emploi et/ou avec votre assistante sociale si vous êtes déjà pris en charge.

Attention :

1 – Aucune demande d’aide ne peut être acceptée si elle est effectuée au moment d’entrer en formation

2 – Les dispositifs sont différents d’une région à l’autre.

3 – Les démarches doivent être faites dans votre région d’origine.

Maud Dupuy d’Uby
Mail : maud.dupuy-duby(a)ifce.fr


Secrétariat :
Tel : 02 41 53 50 57
esce(at)ifce.fr

Certification

L’Ifce a obtenu en octobre 2018 la Certification de Services QUALICERT conformément au référentiel : « Des engagements certifiés pour la Formation des entrepreneurs du vivant – RE/VIV » .

Qualicert_Def

Accédez à la foire aux questions des formations