Devenir instructeur – formation DESJEPS format long

Dates en cours de programmation.

10500 € ttc

Contactez-nous

DESJEPS – mention Équitation : « Enseigner, former, entraîner, encadrer »

FORMAT LONG ( 12 Mois )

Dans le cadre de la rénovation des diplômes d’État d’encadrement du sport, les BEES1 et BEES2 ont disparu pour laisser place à de nouveaux diplômes.

Le Diplôme d’État Supérieur de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport (DESJEPS) spécialité «Performance Sportive » mention «Equitation » est équivalent au Brevet d’Etat d’Educateur Sportif du deuxième degré (BEES 2°) option « Equitation ».

Objectif :

Devenir instructeur, pour assurer un poste de directeur d’établissement, directeur sportif, directeur technique, cadre technique, entraîneur cadre, coordinateur de formation

Public:

Ttitulaires d’un BEES 1 ou BPJEPS ou DEJEPS avec 1 an d’expérience professionnelle minimum en tant qu’enseignant

Sélections 2020: Les sélections se déroulent sur 2,5 jours

  • du 6 au 8 avril 2020
  • du 9 au 11 avril 2020

 

 

 

Durée:

DESJEPS – Format long :

Formation en alternance sur 12 mois :

  • Durée en organisme de formation  : 660 heures ( – de 35 h / semaine)
  • Durée en entreprises (centre de formation BPJEPS ): 490 h ( 35h / semaine)

 

Le DESJEPS s’articule autour de 4 UC (unité capitalisable)

2 UC transversales, c’est à dire communes à toutes les mentions :

  • UC 1 : Construire la stratégie d’une organisation du secteur équitation
  • UC 2 : Gérer les ressources humaines et financières d’une organisation du secteur équitation

2 UC spécifiques à la mention :

  • UC 3 : Diriger un système d’entraînement dans une discipline
  • UC 4 : Encadrer la discipline sportive en sécurité

 

  • Être âgé(e) de 18 ans au moins à la date d’entrée en formation,
  • Être titulaire d’un diplôme d’encadrement (BPJEPS, BEES1 ou DEJEPS) avec au minimum le niveau Amateur 1 GP en CSO et/ou CCE et Amateur 2 GP en dressage
  • Avoir 1 an d’expérience minimum en tant qu’enseignant
  • Valider les exigences techniques et pédagogiques préalables :
  1. TEP « techniques » DRESSAGE et CSO :

    Les 2 tests sont obligatoires pour tous les candidats.

Test A1 « Test technique de dressage » : cheval école

Épreuve :

Présentation de la reprise de dressage Amateur 2 Grand Prix C1 (ou de niveau équivalent)

Tenue et Harnachement conforme au règlement de Dressage en vigueur au moment du passage du test.

Rectangle 60x20m. La reprise peut être dictée.

Respect des conditions réglementaires d’élimination.

Test A2 « Test technique de CSO » : cheval école

Épreuve :

Réalisation d’un parcours de CSO de niveau Amateur 1 (ou de niveau équivalent).

Normes techniques : Cotes : 1.15 m à 1.20 m

Tenue et Harnachement conformes au règlement de CSO en vigueur au moment du passage du test.

Respect des conditions réglementaires d’élimination

2. Le TEP « pédagogique » :

Nature de l’épreuve : Conduite d’une séance de perfectionnement de travail sur le plat, sujet défini par le jury pour 3 cavaliers de niveau de galop 5 ou plus, suivi d’un entretien de 10 minutes maxi.

Durée : 35 min ( dont 15 min de préparation, 20 min de séance) et 10 min d’entretien

Obligatoire pour tous les candidats, avec chevaux école (réécriture 2019 : pas d’équivalence possible en 2019).

 

Les candidats dont le dossier d’inscription est retenu, sont convoqués pour 2 journées et demi de tests de sélection .

L’entrée en formation d’un candidat du diplôme d’État de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport, spécialité « perfectionnement sportif », est conditionnée par la validation d’exigences préalables conformément aux arrêtés du 21/09/2018 (JORF n° 230 du 05/10/2018 texte n°29).

Détails des tests:

  1. Tests techniques CSO et dressage sur cavalerie école + test pédagogique avec cavalerie école
  2. Sélection : Différentes épreuves seront mises en place afin de sélectionner les candidats :
  • Comportement relationnel : Evaluation du candidat sur les 2 j ½ de présence lors des séances pédagogiques, sorties et soins des chevaux, respect des personnes, du matériel et des installations.
  • Sélection pédagogique : cette sélection se fait sur le support des TEP pédagogiques
  • Pratique et Analyse de la pratique en fonction du support :Durée : 10 mnpar discipline
    La sélection pratique se fait sur le support des TEP techniques A1 et A2, warm-up pour ceux qui ont des équivalences .

L’analyse de pratique comporte deux entretiens en référence avec la prestation de l’épreuve technique de CSO ET de dressage (TEP ou de la Warm up)

  • Sélection pratique en extérieur type CCE

Travail collectif avec cavalerie école par groupe de 8 maxi en terrain varié avec saut d’obstacles fixes de niveau amateur 2 (protection de dos)

  • Entretien professionnel

Entretien professionnel de motivation d’une durée de 15 minutes : il sera demandé au candidat de s’exprimer sur son CV et son projet professionnel. Il indiquera dans son projet le mode de financement envisagé lors de la formation ainsi que le mode d’organisation des périodes tutorées en entreprise.

NB: Nouveauté 2020

Deux formats sont proposés pour la préparation du diplôme du DESJEPS. Le format court s’adresse en priorité à des dirigeants, des candidats expérimentés avec un bon niveau technique. Les candidats devront justifier d’une moyenne générale sur l’ensemble des épreuves pratiques lors des sélections de 13 au minimum pour pouvoir intégrer le format court.

Frais d’inscription aux tests de sélection :

300 € TTC

Tarif DESJEPS Format long 2020 – 10 500 € TTC

Financement et modalités de paiement possibles:

Il existe diverses possibilités de prises en charge pour vous aider à financer votre formation, en totalité ou en partie. L’accès aux différents dispositifs existants dépend de votre situation personnelle, sociale, familiale et surtout, de votre situation au regard de l’emploi.

 

Les droits ne sont pas systématiques et nous vous recommandons d’effectuer vos démarches dès votre inscription aux épreuves de sélection.

LES AIDES POSSIBLES VARIENT SELON VOTRE STATUT :

 

  • Demandeur d’emploi :

Pour les demandeurs d’emploi non-inscrits, il est impératif de vous inscrire à Pôle Emploi et de demander à rencontrer un Conseiller.

 

Différents dispositifs peuvent être mis en place :

  • Le CPF : les demandeurs d’emplois peuvent mobiliser les crédits capitalisés pour financer une formation professionnelle. En plus de formations éligibles au CPF, les demandeurs d’emploi ont accès à des formations financées par la région, pôle emploi ou encore l’Agefiph.
  • Les aides Pôle emploi :
    • Action de formation préalable au recrutement
    • Action de formation collective
    • Aide individuelle à la formation (AIF)
  • Les autres acteurs locaux :
    • Missions locales pour les jeunes de moins de 26ans
    • Les Conseil régionaux : chaque région à son propre programme et chaque programme varie d’une région à une autre. Il convient aux demandeurs d’emploi de se renseigner auprès de son conseil régional.
  • Le contrat de professionnalisation : ces contrats ont pour objet de favoriser l’insertion ou la réinsertion des demandeurs d’emploi par l’acquisition d’une qualification reconnue. Vous devez trouver un employeur.

 

  • Salarié:

Vous devez informer votre employeur de votre projet et solliciter l’organisme auquel il cotise au titre de la formation professionnelle. Plusieurs dispositifs de financement sont possibles :

  • Le CPF (à l’initiative du salarié) : tout salarié détient un compte personnel de formation géré par la Caisse des dépôts et consignation. Pour des formations éligibles au CPF.
  • Le CPF de transition (à l’initiative du salarié) : permettre à tout salarié de changer de profession. Pour des formations éligibles au CPF.
  • Le dispositif ProA: permettre au salarié de changer de métier ou de profession, ou de bénéficier d’une promotion sociale ou professionnelle. Le niveau de qualification visé doit être supérieur ou identique à celui détenu par le salarié.
  • L’accompagnement à l’effort de formation: pour les entreprises de moins de 50 salariés.

 

  • Dirigeant et Travailleur indépendant :

En contrepartie de la contribution à la formation professionnelle, à laquelle ils sont soumis, les travailleurs indépendants peuvent, sous conditions, bénéficier du financement de leurs actions de formation. Vous pouvez solliciter l’organisme auquel vous cotisez au titre de la formation professionnelle (en général il s’agit du VIVEA).

Si vous ne cotisez pas, vous devrez payer vous-même votre formation.

 

  • Personne en situation de handicap :

 

Prenez contact d’une part, avec l’AGEFIPH (attention : co-financement obligatoire) et d’autre part avec le Cap Emploi et/ou avec votre assistante sociale si vous êtes déjà pris en charge.

 

Attention :

1 – Aucune demande d’aide ne peut être acceptée si elle est effectuée au moment d’entrer en formation

2 – Les dispositifs sont différents d’une région à l’autre.

3 – Les démarches doivent être faites dans votre région d’origine.

 

Pour tous renseignements sur les financements :

Maud Dupuy d’Uby
Mail : maud.dupuy-duby@ifce.fr

Marc-André MORIN – marc-andre.morin(at)ifce.fr

FOR-MarcAndre-Morin

Secretariat :
Tel. : 02 41 53 50 57
Mail:formations(at)ifce.fr