Entraîner le dressage en anglais : échanges internationaux entre Saumur et Hartpury

L’École supérieure du cheval et de l’Equitation maintient son effort d’ouverture à l’international en développant des échanges et des voyages pédagogiques notamment avec le réseau des écoles européennes.

Un groupe de 10 élèves du Hartpury college est venu à Saumur du 12 au 15 février 2019 dans le cadre d’un échange inter-écoles avec les « licences » de Saumur (élèves de la formation universitaire et professionnelle, portée par l’ESTHUA – campus de Saumur) .

IMG_2012

Immersion au Hartpury College, stages à l’étranger, championnat des écoles européennes… de nombreuses actions sont mises en œuvre pour permettre une ouverture à l’international et particulièrement pour les élèves de formation universitaire et professionnelle.

Programme de la semaine : Pédagogie, dressage, sport

Les 10 stagiaires du Hartpury College sont pour la plupart Anglais, mais il y avait également des Canadiens, Suisses…

Une visite de l’école à leur arrivée leur a permis de découvrir le site et de s’imprégner de cette culture 100% cheval.

Durant cette semaine, les stagiaires étrangers ont été entraînés tous les matins par les 2ème année de formation universitaire et professionnelle (DEJEPS) en dressage, et bien sûr en Anglais, avec la cavalerie école. Christine Loyen a suivi toute la semaine les stagiaires étrangers pour les aider à soigner les chevaux de formation. Elle permet ainsi de faire le lien avec les enseignants.

Eric Deyna et Eloise Legendre les ont également encadrés sur des séances d’obstacles, et Loic Devedu leur a proposé une séance de sport au Centre Médico-Sportif. En dehors de la pratique, les stagiaires ont suivi des enseignements complémentaires sur les transferts d’apprentissage avec des chevaux « voltige », l’entraînement des sauteurs à la main présentés par les écuyers du Cadre noir, et la  présentation des travaux de recherche du plateau technique de Saumur.

La semaine s’est terminée par un examen pour les 2ème année de formation universitaire et professionnelle. Ces derniers ont passé leur certification « entraîner le dressage en anglais » grâce aux « cobayes » de Hartpury.

Une ouverture culturelle : partage de soirées conviviales et d’activités sportives originales.

Des moments de partage étaient également au programme. Mardi soir, élèves et encadrants se sont retrouvés à la cafétéria pour une soirée de présentation. Un exposé des élèves de Saumur, sur différents thèmes liés à la culture et la filière équestre (FFE, réseau EEN, Cadre Noir, le système des Galops°, l’IGEQ…), a rythmé la soirée autour d’une raclette géante.

Le mercredi soir, les élèves français et britanniques ont été invités à la séance de Taïso organisée au Dojo de Saumur par Gilles Hays, professeur de judo et Taïso.