Destination Hartpury College pour les L3

Les étudiants en 3ème année de formation universitaire et professionnelle (L3) de l’ESCE – site de Saumur se sont rendus au Hartpury College en Grande-Bretagne du 16 au 20 octobre 2018.

La formation universitaire et professionnelle met l’accent sur l’apprentissage et la pratique de l’anglais  (stage à l’étranger, passage du DEJEPS en anglais, ..) afin de former des professionnels capables d’intégrer des postes à l’international.

Ce séjour à l’étranger s’insère dans le cadre d’un échange sur un cycle de deux ans mis en œuvre par Victoria Lewis et Jeremy Michaels pour Hartpury et, Eric Deyna et Eloïse Legendre pour Saumur. Cela permet aux élèves de Saumur de passer leur certification en anglais du DEJEPS. Les enseignants et élèves du collège britannique viennent en février sur le site de Saumur, puis c’est au tour du groupe de stagiaires de Saumur, l’année suivante en L3, d’aller découvrir la culture et le fonctionnement de cet établissement.

Le collège d’Hartpury est un établissement très important qui comptent pas moins de 5000 élèves inscrits dans différentes filières sportives : rugby, football, pentathlon, aviron, golf et bien sûr les sports équestres. Le champion olympique de Concours complet au dernier jeux de Rio 2016, Astier Nicolas, a notamment été élève dans ce College de grande renommée !

Laura Bekka, élève de L3 nous livre son expérience à Harptury :

« Après un trajet quelque peu mouvementé, nous sommes arrivés dans la ville attenante à Hartpury, Gloucester le lundi soir. L’occasion de rencontrer quelques élèves de l’école ainsi que de manger dans un traditionnel pub et découvrir notre emploi du temps pour la semaine.

Notre séjour s’est donc divisé entre les leçons données aux élèves de l’école, des cours théoriques réalisés essentiellement par Victoria, et des activités permettant la découverte de l’université ou encore du polo ou du rugby.

  • Cours pratiques :

Nous avons donné deux fois par jour des leçons de 40 min aux élèves d’Hartpury en première année, le matin sur des chevaux d’école et le soir sur leurs propres chevaux. Ce fut une expérience très utile et intéressante car les cavaliers étaient différents à chaque leçon, ne connaissaient pas forcément leur monture et avait appris l’équitation avec une méthode très différente. Nous enseignions sous la surveillance des enseignants de l’université mais aussi d’Eric, Eloise et Victoria et travaillions parfois avec des élèves anglais afin d’avoir de l’aide en cas de besoin. Ce fut donc un exercice complexe qui permet de gagner en expérience et tous les élèves semblait satisfait des cours proposés et de la progression acquise.

 

  • Cours théoriques :

    FOR- Hartpury 1

    Copyright : L BEKKA

Il a été possible à plusieurs reprises d’assister à des cours théoriques classiques de la formation équine de l’université sur des sujets tels que le travail à la longe, la

préparation de leçons, le sport équestre en Angleterre. Ces leçons étaient très intéressantes et le système d’échange par petits groupes sur les leçons proposées un moyen efficace de participer et de partager des opinions.

  • Ateliers et conférences : 

Lors de ce séjour, nous avons eu l’opportunité de pouvoir tester un cheval mécanique très développé technologiquement puisque celui-ci est doté de capteurs répondant aux aides, poids du corps, mains, jambes et propose de travailler sur les trois disciplines olympiques. D’une ressemblance surprenante avec la sensation d’un véritable cheval il fut très instructif de réaliser du dressage et de l’obstacle avec puisqu’il permet de faire un travail de position en se concentrant sur soi-même.

 

 

 

FOR- Hartpury 2

copyright : L. Bekka

 

Nous avons également assisté à une conférence sur la bio mécanique du cheval où une intervenante est venue expliquer le fonctionnement du squelette et des muscles de l’équidé en mouvement et sous la selle en les dessinant directement sur les cobayes. Grâce aux explications de cette professionnelle, j’ai pu apprendre davantage sur l’anatomie et le déplacement du corps du cheval.

Enfin une coach sportive et enseignante du Hartpury College est venue nous enseigner l’importance de l’exercice physique et du bon entretien du cavalier, athlète qui se néglige. Ses explications ont permis de comprendre qu’en tant que cavalier, il est crucial de réaliser des exercices adaptés à notre discipline car nous mobilisons des muscles différents de ceux que de nombreux sports apportent, et que chaque cavalier étant unique, il mérite un suivi adapté et exceptionnel pour être efficace et se préserver le plus longtemps possible dans ce sport éprouvant et difficile. Cette dernière nous a donné quelques idées d’exercices et a répondus à nos questions.

  • Activités :

Au cours de ce séjour, il nous a été possible de découvrir d’autres sports et disciplines tels que le Polo, mais aussi d’assister et de participer à un cours et un match de rugby ou encore de visiter les écuries du fameux Carl Ester et de la star planétaire Valegro. Toutes ces sorties ont été très instructives et nous ont donné l’opportunité d’être initié à des disciplines passionnantes, ainsi que d’en apprendre plus sur la préparation d’un champion multi médaillé et son mode de vie.

 

FOR HARTPUR 2018

copyright : M. Cauvet

 Conclusion et remerciements :

 

Dans le cadre de ce programme d’échange inter-écoles, ce séjour à l’université d’Hartpury fut une expérience inoubliable et très enrichissante. Nous avons pu pratiquer l’anglais, découvrir de nouvelles cultures, méthodes d’enseignement, disciplines. Je tenais à remercier l’ensemble des personnes qui ont rendu ce voyage possible, l’IFCE, Eric Deyna et Eloise Legendre, Victoria Lewis pour son accueil et les élèves de Hartpury pour leur aide, bonne humeur et précieux conseils. »

 

En savoir plus sur cette formation : un cursus complet

 

FacebookTwitterGoogle+PinterestTumblrPartager