Author: Robert Adenot

Concours d’attelage international de Saumur

L’association Saumur Attelage organise un concours d’attelage international sur l’hippodrome de Verrie,  site de l’IFCE, du 5 au 9 juin.
Parmi les participants, l’attelage à deux chevaux mené par Raphael Berrard, formateur à l’école d’attelage du Pin, avec la participation de l’écuyer Sébastien Goyheneix,  pour la première fois sur l’attelage lors du marathon et de l’épreuve de maniabilité.

 

Partage de savoir-faire et complicité

Depuis plusieurs années, l’écuyer Sébastien Goyheneix fait travailler les meneurs de l’IFCE pour la partie dressage de compétition, sans oublier le travail de base des chevaux d’attelage.
Cette année, la collaboration s’est poursuivie avec Raphael Berrard, formateur d’attelage à l’école supérieure du cheval et de l’équitation (ESCE) au Pin.
Lors du concours d’attelage international de Saumur, Raphael Berrard va mener un attelage en paire dans le niveau CAI 3*.
Le dressage de ce niveau se déroule jeudi 6 juin.
Lors du marathon qui aura lieu samedi 8 juin, et de l’épreuve de maniabilité qui est prévue dimanche, le meneur aura pour « groom »,  Sébastien Goyheneix. Une première qui montrera la tenue rouge des Haras nationaux et la tenue noire du Cadre noir, sous le label IFCE.

Les deux chevaux de l’attelage sont Thalie de Charme et Ravi d’Etre Ici, deux chevaux de formation à l’école d’attelage du Pin qui ont remporté les CAI2* du Pin et de Saumur en 2018.

Un autre attelage à deux chevaux de l’IFCE va participer au CAI2*, en provenance du site de Rosières aux Salines et menés par Diane Delmas, Curiantha et Cellakerna.


© ALain Laurioux

Le Grand national FFE de concours complet, prochaine étape à Saumur

La quatrième étape du Grand National FFE de concours complet d’équitation aura lieu sur les sites de l’IFCE – le Cadre noir de Saumur du 20 au 23 juin 2019.

Ce concours est organisée par l’Institut français du cheval et de l’équitation, sur le site de Terrefort,  les cross des épreuves pro élite et pro 1 se dérouleront sur l’hippodrome de Verrie. 

 

Des étapes pour tous les cavaliers et chevaux

Les étapes du Grand National se courent sur l’épreuve majeure dénommée « Pro Elite ».

Lors de chaque étape, sont organisées des épreuves pour les cavaliers pro, les amateurs, et la tournée des As jeunes. La nouveauté à Saumur cette année est une épreuve As jeunes 2.

Chaque étape du Grand National sert de préparation en vue d’une sélection pour les grandes échéances internationales et les Championnats d’Europe prévus du 28 Août au 1er Septembre 2019 à Luhmühlen en Allemagne.


Les écuyers du Cadre noir de Saumur en piste
Plusieurs écuyers du Cadre noir devraient participer aux différentes épreuves de cette 4ème étape du Grand national, comme les cavalières du pôle France jeune FFE de Saumur dont les récents résultats ont été très encourageants.


Contribuer aux politiques de soutien des sports équestres et un savoir-faire au service de la filière

La mission relative au sport de haut niveau conduite par l’IFCE s’exerce dans un cadre partenarial avec la Fédération française d’équitation (FFE).

L’organisation d’événements et particulièrement de compétitions de haut niveau fait partie des savoirs faire des personnels de l’IFCE dans un certain nombre de sites.

Pour l’étape de Saumur, tout sera mis en place pour que les chevaux et les cavaliers soient accueillis dans les meilleures conditions possibles. La qualité des pistes, la construction des obstacles font partie des points essentiels au bon déroulement des épreuves. Le bien-être des chevaux étant un objectif permanent des personnels de l’IFCE.

Entrée gratuite
Restauration sur place

 

www.grandnational.ffe.com

Facebook : Ifce sport

©Les Garennes, Alain Laurioux et Robert Adenot

Héloïse Le Guern et Vue du Ciel sont 7ème du concours complet 3* de Saumur

Le concours complet international de Saumur, organisé par le Comité équestre de Saumur, sur le site de Verrie, est toujours une étape importante dans la saison sportive. Il offre des possibilités de se qualifier pour les niveaux supérieurs ou pour de grandes échéances comme les Jeux Olympiques.
Plusieurs écuyers du Cadre noir et cavalières du pôle France jeune FFE de concours complet ont obtenus de bons classements sur des niveaux différents.

Des classements pour franchir de nouveaux caps
Dans l’épreuve CCI3* S (court), Héloïse Le Guern (pôle France jeunes FFE de Saumur) avec Vue du Ciel, se classe 7ème , terminant avec 39,4 points.
Dans la même épreuve, Thomas Bouquet avec Altesse de l’Ormeau se classe 9ème (40,9 points).


Héloïse Le Guern et Vue du Ciel © Robert Adenot

Dans l’épreuve CCI2* L (long), Joséphine Héteau  (pôle France jeunes FFE de Saumur) avec Saga du Manaou*ENE-HN se classe 9ème (33,0 points). Matthieu Van Landeghem avec Unever du Manaou se classe 14ème (37,3 pts).


Matthieu Van Landeghem et Unever du Manaou © Robert Adenot

Arnaud Boiteau et Quoriano sur le podium du Grand national de concours complet du Lion d’Angers

 Arnaud Boiteau avec Quoriano*ENE-HN s’est classé 3ème et monte sur le podium de la troisième étape du Grand national FFE de concours complet qui s’est déroulée sur le Parc de l’Isle Briand au Lion d’Angers du 16 au 19 mai. C’est un nouveau podium pour le couple qui obtenait le même résultat lors de l’étape Limousine à Pompadour du 18 au 21 avril dernier.

Une régularité avec un gros potentiel.
Arnaud Boiteau et Quoriano*ENE-HN montrent une bonne régularité pour ce début de saison. Deux podiums dans les épreuves Pro élite du Grand national FFE qui permettent à l’écurie Le Cadre noir de Saumur – Concept PGO de bien se classer sur ce circuit d’élite de la FFE. L’Écurie Le Cadre Noir de Saumur – Concept PGO est composée des cavaliers Jean-Lou Bigot, Arnaud Boiteau et Joséphine Héteau (pôle France jeunes FFE de Saumur)

Classé 6ème au dressage, avec une moyenne de 70%, et un total de 30 points, le couple effectue un parcours sans pénalité et dans le temps au cross, lui permettant de gagner une place.
Le parcours sélectif de saut d’obstacles se termine sans faute, et fait remonter Arnaud Boiteau avec Quoriano*ENE-HN à la troisième place en gardant son total de 30 points.

Ce classement confirme la bonne forme du cheval qui va courir le CCI5* de Luhmuhlen (Allemagne) du 13 au 16 juin.


Quoriano*ENE-HN âgé maintenant de 15 ans montre encore son véritable potentiel. Il avait été sélectionné pour les Championnats d’Europe de Malmöe (SUE) à 9 ans seulement, puis se classait 3ème du CCI4* de Pau en 2014, à 10 ans.

© FFE et Le Lion Equestre

Début de saison victorieuse en dressage pour Pauline Van Landeghem et Guillaume Lundy

Deux écuyers du Cadre noir ont repris la compétition lors du Grand national FFE de Dressage au Mans, du 8 au 10 mars, Pauline Van Landeghem et le capitaine Guillaume Lundy.  Et les résultats sont très bons avec quatre victoires et une place de second, pour ce premier concours de l’année, avec des chevaux propriété de l’IFCE.

Une montée en puissance pour Sertorius de Rima Z*ENE-HN

Au cours de l’hiver, Pauline Van Landeghem a fait progresser Sertorius de Rima Z*ENE-HN, passant des épreuves Pro2 (avec un titre de Champion de France) aux épreuves Pro 1.
Le couple remporte l’épreuve Pro1 préliminaire avec une moyenne de 68,968%, et se classe 2ème de l’épreuve Pro 1 imposée A avec 68,848%.

@

VANLANDEGHEM PAULINE SERTORIUS DE RIMA Z 01web ©Les Garennes

 

2 victoires dans les épreuves 7 ans pour Pauline Van Landeghem et Dakota de Hus*ENE-HN

Avec Dakota de Hus*ENE-HN, Pauline Van Landeghem remporte les deux épreuves réservées aux chevaux de 7 ans :  Pro 7 ans B avec 74,426% et Pro 7 ans A avec 73,635%.

Il faut souligner que Sertorius de Rima Z*ENE-HN était champion de France des chevaux de 7 ans en 2017 avec Pauline Van Landeghem.
VANLANDEGHEM PAULINE DAKOTA DE HUS 02web ©Les Garennes

Guillaume Lundy et Tempo victorieux

Le capitaine Guillaume Lundy et Tempo ENE-HN remportent l’épreuve Pro 1 Grand prix avec 69,211% et terminent 5ème du Grand Prix avec 69,109%.
Les reprises ont été exécutées avec un cheval serein, qui a fait de vrais progrès depuis une saison, sur les reprises fluides et propres.

Ce couple formé il y a plus d’un an arrive vers le haut niveau, avec un réel potentiel.
LUNDY GUILLAUME TEMPO web©Les Garennes
Pauline Van Landeghem donne ses impressions sur ce premier concours de la saison.

Comment analysez-vous ces victoires du week end avec Sertorius de Rima et Dakota de Hus*ENE-HN ?
Pauline Van Landeghem : « Je suis très contente de mes résultats et de mes chevaux. Sertorius était très chaud le premier jour, mais il n’avait pas concouru depuis fin septembre, sachant que c’était à la maison. Il était en manque de concours, car c’est un battant. Il était plus disponible le 2ème jour.
Je regrette d’avoir loupé la première place, de très peu, mais la ligne de changements de pieds a totalement été loupée. La détente était plus délicate le premier jour, mais en piste, il est toujours sérieux. Je suis habitué à lui, et on se connaît bien.
Il peut avoir de meilleures moyennes. Il peut donner plus dans le passage et dans le piaffer, et il peut être encore plus détendu au galop. Nous avons donc encore de la marge, ce qui est rassurant pour la suite de la saison et pour l’avenir. »

Pouvez-vous parler de Dakota de Hus*ENE-HN, gagnante des deux épreuves de 7 ans ?
Pauline Van Landeghem : « J’ai trouvé Dakota très à l’aise et très facile dans les deux reprises. Elle est encore un peu sur la retenue, mais elle est déjà prête techniquement pour les reprises des 7 ans, ce que je ne pensais pas. Malgré deux petites fautes, elle a déjà les notes techniques que lorsque Sertorius a gagné le championnat des chevaux de 7 ans. Je n’ai pas fait de préparation spécifique de ce niveau. Dakota est bien dans son corps, elle a plus de force que Sertorius.
J’ai de la chance d’avoir deux bons chevaux qui ont du potentiel, et qui ont encore une belle marge de progression. »

Pauline Van Landeghem et Sertorius à pied web © Alain Laurioux
© Les Garennes et Alain Laurioux

Pauline Van Landeghem et les écuyers du Cadre noir en formation avec Bettina Drummond

L’entraîneur américaine Bettina Drummond, est venue faire travailler les écuyers du Cadre noir fin février. Fervente ambassadrice de l’équitation classique aux Etats-Unis, elle avait été nommée « écuyer d’honneur du Cadre noir » le vendredi 19 octobre 2018.

Bettina Drummond participait à la journée de partage d’expériences sur la transmission internationale du patrimoine équestre du Cadre noir, et elle intervenait pour présenter l’influence  de la tradition équestre française et du Cadre noir dans sa formation et sur les héritiers de l’équitation de tradition française aux Etats Unis.

Pauline Van Landeghem a bénéficié de la venue de Bettina Drummond fin février pour travailler son cheval de tête Sertorius de Rima Z*ENE-HN. Elle se confie sur les différents points de travail.
Bettina DrummondOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Quels sont les points positifs apportés par ce stage ?

On a également travaillé le piaffer et le passage. Le piaffer est un exercice assez nouveau pour lui, il a besoin de répéter et de se caler pour venir correctement se placer sous lui et sur place. Cela rejoignait le travail au galop, pour qu’il s’engage et qu’il s’assoit un peu plus. Il faut aussi qu’il se redresse encore, avec un besoin de précision sur la place des épaules et des hanches. »

Quels points particuliers fait-elle travailler sur le cavalier ?

Pauline Van Landeghem : « Ce que j’aime avec Bettina, c’est qu’elle est très précise, imprégnée par l’équitation de tradition française. Il faut que le cavalier soit très discret, très précis, et qu’il utilise bien son corps, pas que les mains et les jambes, pour faire ses demandes au cheval. Cela me plait bien, car, ainsi, nous sommes de plus en plus précis. On utilise tout son corps et, par relation, on est très discret dans ses demandes et ses aides. J’aime vraiment sa précision, le travail sur la justesse, pour que le cheval soit relâché. »

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ce travail s’adapte-t-il pour tout compétiteur ?

Pauline Van Landeghem : « Oui, à partir du moment où on est dans cette équitation de recherche de précision, de justesse et de finesse. Cela s’adapte à tous les compétiteurs ».

Y a-t il eu des choses nouvelles pour toi ?

Pauline Van Landeghem : « Il n’y a pas de nouveauté, mais c’est assez complémentaire de ce que l’on peut travailler avec l’entraîneur national, entre la technique et le rassembler. »

Un suivi est-il prévu ?

Pauline Van Landeghem : « Ce serait une bonne chose qu’elle puisse revenir, nous allons voir cela en interne pour un suivi après la saison de compétitions.»

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
© Piotr Wojcik

Sophie Biau « homme » de l’année de la revue L’Eperon

Comme tous les ans à l’occasion du Salon du Cheval de Paris, L’Eperon a remis ses traditionnels trophées aux hommes, femmes et chevaux qui ont marqué l’année équestre. La cérémonie de remise des prix des hommes et chevaux de l’année 2018 L’Eperon s’est déroulé dans une ambiance conviviale et parfois non sans émotion… 


Les personnalités de Saumur mises à l’honneur

Sophie Biau
, ingénieure de recherche à l’Ifce de Saumur, a été élue « Homme de l’année » dans la catégorie Sciences et Innovation par L’Eperon.
Une belle reconnaissance qui vient récompenser des années de travaux et de recherches sur l’optimisation des performances sportives en équitation. Parmi les projets menés, citons des outils comme Mazarin (outil d’aides à l’entraînement), une selle Handisport, des recherches sur la locomotion et bien d’autres études encore.

Sophie BiauSophie Biau2


Lambert Leclézio
, Champion du Monde de Voltige, médaillé d’or (la seule française) lors des Jeux Equestres Mondiaux à Tryon (USA), est « L’homme de L’année 2018 » toutes catégories confondues.
Lambert Leclézio s’entraîne à Saumur au Pôle France de Voltige installé sur le site de l’Ifce depuis 2011.

Photographie Eric KNOLL. LONGINES Masters de Paris 2018. Trophées L'Eperon l'homme de l'année Tous les laureats

Trophées L’Eperon l’homme de l’année
Tous les laureats © Eric Knoll

Lambert Leclezio voltige web©Eric Knoll

 

L’équipe de France de Voltige bénéficie en permanence des installations du pôle France, à l’Ifce, pour s’entraîner régulièrement. Comme chaque année, elle peut faire des répétitions lors des présentations et galas du Cadre noir, en public, dans les conditions de la compétition, ce qui est un avantage non négligeable pour les athlètes et les chevaux.

Michel Asseray, Directeur technique national adjoint de la FFE, en charge du concours complet, est nommé « homme de l’année » du côté des entraineurs, pour les nombreuses médailles rapportées par toutes les générations du concours complet cette saison.

Michel Asseray web
Le Pôle France de concours complet senior est historiquement situé à Saumur, il bénéficie d’installations remarquables et permet aux cavaliers de préparer la saison à venir dont l’objectif majeur de l’année, finalisé en 2018 par la médaille de Bronze par équipe obtenue aux JEM de Tryon (USA).

 

Plusieurs podiums aux Championnats de France de concours complet

De bons résultats ont été enregistrés pour les écuyers du Cadre noir ou les cavalières du pôle France jeune FFE de Saumur lors du week end du Festival équestre de Lamotte Beuvron.

Dans l’épreuve Pro élite, support du Grand national FFE, Arnaud Boiteau avec Quoriano*ENE-HN, propriété de l’Ifce, se classe 4ème. Classement identique, 4ème, dans l’épreuve Pro1 pour Arnaud Boiteau avec Sultan de Lamotte.

Arnaud Boiteau Lamotte ©Franck MontmainArnaud Boiteau et Quoriano ok ©C.Blanc
Dans le Championnat de France des chevaux de 7 ans, Bogosse du Levant*ENE-HN, propriété de l’Ifce,  monté par Arnaud Boiteau se classe 3ème , et médaille de bronze. Bogosse du Levant*ENE-HN est qualifié pour le Mondial du Lion, Championnat du Monde de concours complet pour chevaux de 7 ans. La sélection définitive sera connue jeudi 4 octobre.
Arnaud Boiteau et Bogosse Lamotte ©Franck Montmain

Victoire d’Héloïse Le Guern avec Vue du Ciel dans l’épreuve Pro3, dans laquelle la cavalière du pôle France jeune FFE se classe également 6ème avec Vidoc de Loume*ENE-HN.
Héloise Le Guern et Vue du Ciel ok©C Blanc
Héloïse Le Guern avec Orage de Longuenée*ENE-HN, propriété de l’Ifce, termine 4ème du Championnat de France jeunes cavaliers.

Dans le Championnat de France junior, Chiara Autin (pôle France jeune FFE de Saumur) avec Urban Legend Blues se classe 2ème (vice-championne de France).
Joséphine Héteau (pôle France jeune FFE de Saumur) avec Taiga du Landier se classe 7ème .
Ces deux jeunes cavalières ont intégré le pôle France jeune FFE de Saumur il y a trois semaines seulement.

Tous les résultats sont sur : https://www.worldsporttiming.com/results/le-festival-2018-cce-215/schedule.html

©Franck Montmain

Lambert Leclezio Champion du Monde individuel de voltige

Lambert Leclezio est Champion du Monde de Voltige en individuel, avec Poivre Vert longé par François Athimon. Il s’entraîne régulièrement sur le site de l’Ifce de Saumur, au pôle France FFE de voltige. Davy Lelaire, entraineur national de la voltige, répond à une interview de l’Ifce.

FEI World Equestrian Games™ Tryon USA Lambert Leclezio Photo FEI/Liz Gregg

FEI World Equestrian Games™ Tryon USA Lambert Leclezio of France on Poivre Vert Photo FEI/Martin Dokoupil

Un nouveau titre pour le site de Saumur

Le pôle France FFE de Voltige est en permanence sur le site de l’Ifce de Saumur depuis septembre 2011. Il bénéficie des installations mises en place pour les chevaux, le staff fédéral et les athlètes, dont le centre médico sportif avec tout le matériel pour un entraînement journalier.

Le site de Saumur est un centre labélisé « Argent » dans le réseau Grand Insep.

Les voltigeurs ont également participé aux présentations publiques du Cadre noir de Saumur au cours de l’été, ce qui leur a permis de s’entrainer en public, dans des conditions proches de la compétition.

Tous ces éléments (y compris l’entourage et le staff fédéral), associés au talent des 3 athlètes, ont été récompensés par un titre de « Champion du Monde ».

Interview de Davy Delaire, entraîneur national :

Ifce : Comment vivez vous ce titre de Champion du Monde ?

Davy Delaire : « Je suis très heureux de cette médaille qui vient couronner une très belle compétition de Lambert Leclezio. Le niveau à Tryon était très relevé, pour le dernier libre, Lambert a aligné toutes les difficultés du programme en prenant tous les risques, et ça a payé! »

Ifce : « Vous vous entrainez à l’Ifce site de Saumur où est basé le pole France de la FFE, quelles sont vos conditions d’entrainement ? »

Davy Delaire : « Nous avons la chance à Saumur de disposer d’un centre médico sportif dans lequel nous disposons de matériel de gym adapté à la voltige, et nous bénéficions aussi des médecins, kinés, diététicien, psychologue…qui assurent des permanences dans le centre.

Nous avons aussi des chevaux qui sont mis à notre disposition par l’Ifce, et les chevaux privés qui servent l’équipe de France sont également pris en charge. »

Ifce : « Y a-t-il d’autres avantages pour vous à être basé à Saumur ? »

Davy Delaire : « L’Ifce met à notre disposition une soigneuse qui s’occupe de nos chevaux à la fois à la maison, mais aussi en compétition, Angélique Avrard nous a d’ailleurs accompagné à Tryon, c’est très important pour nous d’avoir des personnes de confiance car nos chevaux ont besoin d’être suivis de très près. Ils sont aussi soignés comme des athlètes de haut niveau qu’ils sont eux aussi, par la clinique vétérinaire sur place et Isabelle Burgot qui est l’une des vétérinaires du site, est également la vétérinaire des équipes de France de voltige, cela facilite aussi pas mal les choses. »

Ifce : « Quelles sont les relations que vous entretenez avec les écuyers du Cadre noir ? »

Davy Delaire : « alors déjà on travaille sur le même site donc on se côtoie en permanence, certains écuyers nous aident parfois à résoudre des problèmes techniques avec  nos chevaux, et nos échanges sont toujours intéressants. Nous participons aux présentations publiques du Cadre noir qui permettent aux chevaux et voltigeurs d’évoluer dans des conditions proches de la compétition; d’ailleurs les spectateurs de ces derniers mois pourront dire qu’ils ont eu la primeur du programme libre de Lambert avec lequel il est Champion du Monde. »

Davy Delaire