Author: Marion Renault

Depuis le 11 mai 2020, la reprise d’activité sur les sites de l’IFCE se concrétise

Ce retour se déroule dans le strict respect des mesures sanitaires imposées par le gouvernement. Un plan de reprise d’activité a été rédigé et couvre l’ensemble des missions de l’établissement.

Conformément aux orientations du plan gouvernemental de déconfinement, le télétravail reste la modalité majoritaire d’exercice des missions, dès lors que celles-ci s’y prêtent dans des conditions d’efficacité satisfaisantes. En revanche sur les sites, le retour d’une partie des agents s’organise en fonction des activités qui redémarrent.

L’ensemble des agents qui assurent ces missions restent en télétravail, à l’exception de besoins de mise en œuvre de certains protocoles de recherche.
Sur les plateaux techniques, le suivi des chevaux est toujours assuré, comme pendant la période de confinement.

(Re)découvrez nos outils de diffusion d'information technique

La reprise des formations se valide au fur et à mesure de la réception des consignes gouvernementales. Le retour des formateurs, des agents concernés par l’activité de formation (assistantes, soigneur…) et des stagiaires sera détaillé au cas par cas lorsque les décisions pourront être prises. La priorité sera portée aux formations longues et aux certifications diplômantes.
En amont, le retour des chevaux s’est organisé afin de leur assurer une remise en route progressive.

Vos contacts au sujet des formations

Le site du Cadre noir de Saumur reste fermé aux visiteurs, au moins jusqu’au 14 juillet. Les présentations publiques et les galas initialement prévus avant cette date sont donc annulés. Pour les représentations prévues après le 15 juillet, les décisions de maintien ou d’annulation seront prises à la lumière des consignes gouvernementales.
Le travail des chevaux du Cadre noir par les écuyers se poursuit dans les mêmes conditions que pendant la période de confinement.

Vos contacts pour les visites et galas du Cadre noir

Les agents dédiés à ces activités restent en télétravail et en contact réguliers avec leurs interlocuteurs de la filière équine en France et à l’international.

Depuis le début de la crise sanitaire, l’IFCE est resté actif pour les professionnels de la filière équine auprès de leurs représentants. De nombreux protocoles ont pu être mis en oeuvre.
Retrouvez les documents et les contacts de la filière dans l’actualité dédiée, mise à jour aussi souvent que nécessaire.

Le SIRE reprend le traitement des dossiers papiers. Afin d’accompagner la filière dans son processus de reprise, les dossiers liés à une reprise d’activité urgente (notamment les courses hippiques : validation, changements de propriétaires de chevaux de courses, etc.) seront traités de façon prioritaires.

Toute l’information sur la reprise des activités du SIRE

 

Les actes d’identification de terrain sont à nouveau réalisés. Au vu des enjeux de traçabilité qui entourent l’identification des équidés, l’IFCE a priorisé cette mission afin de répondre au mieux aux demandes des éleveurs.

Toute l’information sur la reprise de l’identification de terrain

Sur le site du Cadre noir de Saumur, l’accueil des pôles France FFE (CCE jeune, CCE seniors et voltige) va reprendre en suivant le plan de reprise travaillé conjointement avec les directions techniques nationale de la FFE.

Au sein de nos délégations territoriales, l’organisation des agents se fait selon leurs activités et les consignes applicables aux missions ci-dessus. Les projets de développement en lien avec les représentants des filières territoriales se poursuivent, le plus souvent à distance.

L’IFCE, présent sur les grandes semaines SHF 2019

Un double objectif : accompagner les autres institutions, notamment la SHF et ses associations de races, mais aussi et toujours, apporter expertise et informations aux concurrents.

 

Les traditionnelles finales d’élevage SHF se déroulent successivement depuis le 22 août (début du Sologn’Pony) jusqu’au 13 octobre (fin de la grande semaine d’Uzès). L’IFCE marque sa position d’acteur de la filière « élevage » en s’affichant sur ces événements à côté de la société mère du jeune poney et cheval de sport qu’est la SHF.

 

Au sein d’un stand « filière » : afficher une complémentarité

La place de l’IFCE est au cœur de la filière en sa qualité d’institut technique au service des politiques définies par les structures socioprofessionnelles.

Avec l’organisation du circuit jeunes chevaux et poneys, la Société Hippique Française (SHF) joue parfaitement son rôle d’organisme de contrôle des performances. L’IFCE lui apporte son soutien en accueillant plusieurs étapes et Grandes Semaines sur ses sites, Pompadour pour le CCE, Saumur pour le dressage et Uzès pour l’endurance.

 

Infos sur la GS de Pompadour Infos sur la GS de Saumur Infos sur la GS d'Uzès

 

Espace de concertation, d’échange et d’action, l’IFCE a pour vocation d’être un lieu de dialogue pour contribuer, aux côtés des acteurs de la filière, au développement de leurs activités. Les socioprofessionnels peuvent exprimer leurs attentes au travers des différentes instances : comité filière, comité SIRE, conseil scientifique et conseil de l’emploi et de la formation. Ces instances de l’IFCE sont au service des acteurs de la filière et apportent l’expertise technique et scientifique qui permet de développer les connaissances et de faciliter la prise de décisions.

 

Au plus près des professionnels et amateurs : délivrer les informations techniques

Les événements sont toujours l’occasion de vous rencontrer de façon conviviale et personnalisée pour feuilleter nos ouvrages, obtenir une réponse sur vos démarches SIRE en cours, vous renseigner sur nos différents produits et services : formations, webconférences, galas du Cadre noir

Les chargés de communication mais aussi les experts de l’IFCE se relaient pour vous accueillir : éleveurs, cavaliers mais aussi passionnés qui circulent dans les allées. Nous avons forcément une réponse ou un outil pour les besoins de chacun !

CHIO Aix-la-Chapelle rencontre avec la président de la Comission européenne

Le CHIO d’Aix-la-Chapelle 2019 a été, autour du cheval, un moment central de coopération franco-allemande.

Un moment de rencontre privilégiée a également permis de lui donner une dimension européenne : en effet, la présidente de la Commission européenne juste nommée, Ursula von der Leyen est venue assister au Grand Prix le dimanche après midi.

 

Le DG, la DGA et le président du CA de l'IFCE rencontrent Ursula Von der Leyen, présidente de la commission européenne

De gauche à droite : Jean-Roch Gaillet, DG IFCE, Ursula Von der Leyen, présidente de la commission européenne, Florence Méa, DGA IFCE, Jean-Michel Marchand, président du CA IFCE

La France « invitée d’honneur » a donc été l’occasion d’une rencontre imprévue, inespérée même, entre celle qui va prendre les rênes de la Commission européenne pour cinq ans et l’équipe de direction de l’IFCE : Jean Roch Gaillet et Florence Méa, accompagnés du président du conseil d’administration, Jean Michel Marchand.

Une présidente passionnée de chevaux

Madame von der Leyen ne s’est pas rendue par hasard à Aix-la-Chapelle : cavalière passionnée, la nouvelle présidente de la Commission a déjà laissé des traces au musée du CHIO où sont exposées des photos d’elle à cheval ainsi que des costumes. Elle assiste chaque année à des épreuves du CHIO. Chez elle, à la maison, ses enfants montent à poney… Autant dire que la cause du cheval ne lui est pas indifférente.

Polyglotte et europhile, Ursula von der Leyen est la première femme nommée à la présidence de la Commission européenne. C’est dire le poids symbolique de sa désignation, auquel s’ajoute la lourde responsabilité de donner à l’Europe, en ces temps incertains de brexit, une direction claire.

L’occasion de féliciter l’IFCE sur le partenariat France – Allemagne lors du CHIO d’Aix-la-Chapelle 2019

La nouvelle présidente de la Commission a félicité le directeur général de l’IFCE pour le travail accompli par ses équipes dans ce beau projet de partenariat autour du CHIO 2019. En passant, elle n’a pas manqué d’évoquer le soutien apporté par la France à sa candidature à la présidence de la Commission. Dans un contexte de concurrence qui, chacun le sait, est à chaque fois très rude.

Une chance pour les dossiers européens à venir

Cette rencontre est une chance indéniable. Avoir à la tête de la Commission une personnalité sensible à la problématique de la filière équine et fortement attachée à un travail constructif avec la France ne peut qu’aider à défendre le cheval sur les dossiers européens à venir.
Au-delà de notre établissement qui doit pleinement jouer son rôle de soutien au cheval sur ce terrain, c’est toute la filière française qui pourrait tirer partie de cette rencontre importante.

« Les portraits du Mondial du Lion – l’Évènement Haras nationaux »

Le Mondial du Lion – Évènement Haras nationaux est un championnat du monde de concours complet de jeunes chevaux de 6 et 7 ans, organisé par le Lion Équestre avec le soutien avec l’Ifce.

Afin de vous faire partager les missions des agents de l’Ifce  au Mondial du Lion-événement Haras nationaux, 24 « vidéos portraits » ont été réalisées sous forme d’interviews et seront publiées à partir du 25 août sur les pages Facebook du Haras national du Lion d’Angers.

Retrouvez nous aussi sur le stand de l’Ifce du 19 au 22 octobre 2017, pour découvrir le Mondial du Lion-événement Haras nationaux sous un nouveau jour grâce à des livrets pédagogiques expliquant les missions de chacun y compris au sein de l’Ifce. Des « posters portraits » y seront affichés et des « panneaux portraits » seront également exposés dans le parc départemental de l’Isle Briand lors de la compétition.

Venez découvrir, liker et partager dès le 25 août la première des 24 vidéos consacrées aux agents de l’Ifce impliqués dans le Mondial du Lion – l’Évènement Haras nationaux !

Programme et billetterie
Portraits Mondial du Lion

Photo Ifce