Author: julie migaud

Découvrez les tendances de la filière équine en 2018 : Conjoncture et emploi

En cette fin d’année, deux notes produites par l’Observatoire économique et social du cheval de l’Ifce sont sorties : Une note de conjoncture sur la filière équine de Janvier à Octobre 2018 ainsi qu’une synthèse Emploi filière équine. 

La conjoncture équine en bref :

Après l’embellie connue en 2017, les naissances d’équidés en France apparaissent stables sur les dix premiers mois 2018.

OESC_Conjoncture_33_Page_1

La production est en hausse en galop, en chevaux et poneys de sport et en chevaux de territoire. Elle est en recul chez les trotteurs, les autres équidés de selle et les ânes. En chevaux de trait, l’apparente stabilité de production ne devrait pas se confirmer en fin d’année.

Tous types d’équidés confondus, les transactions sont en recul de janvier à octobre 2018, tant sur le marché intérieur français qu’à l’importation. Sur le marché des trotteurs vendus aux enchères, les prix moyens sont plutôt en hausse, à l’inverse du marché des galopeurs. Côté utilisations, les paris hippiques ne sont analysés que pour la partie enregistrée en ligne, qui représente 11% du montant total des enjeux en 2017. Son augmentation observée en 2017 se poursuit sur les trois premiers trimestres 2018.

L’équitation enregistre un premier recul de l’effectif de partants en compétitions équestres. La production de viande chevaline en France régresse toujours, avec un nombre d’abattage d’équidés en recul à fin septembre 2018.

 

Télécharger la note de conjoncture de Novembre 2018

 

Une nouvelle estimation des emplois générés par le cheval en France

DIR_OESC_Synthese_emploi_decembre2018_Page_1Générant environ 66 000 emplois en activité principale, le cheval représente également une activité secondaire pour 80 000 autres personnes.

Ces emplois, dénombrés selon des méthodes spécifiques, élaborées pour les principales en lien avec les représentants professionnels, sont répartis en 28 familles d’activité.

Ces chiffres actualisés objectivent à nouveau la diversité et la pluriactivité des travailleurs impliqués dans cette filière.

Télécharger la synthèse Emplois Filière équine 2018

 

FacebookTwitterGoogle+PinterestTumblrPartager

Recherche : Appels à projets 2019 !

Le conseil scientifique, instance de concertation entre scientifiques et socioprofessionnels est l’organe de labellisation des projets de recherche et de transfert qui sont proposés à l’Ifce et au Fonds Eperon. Chacun des financeurs est ensuite libre d’attribuer le montant de son choix aux projets labellisés en fonction de ses propres critères d’éligibilité.

Trois appels à projets sont disponibles pour l’année 2019 (téléchargeables sur le site Ifce, onglet appui filière à Comités d’appui à la filière à Conseil Scientifique) :

Ces trois appels à projets, distincts dans leur forme, seront étudiés simultanément en janvier 2019 et disposeront d’une enveloppe financière commune sans répartition préalable vers l’un ou l’autre des appels à projets.

Le financement de demi-bourses de thèses ainsi que l’utilisation de plateaux techniques sont possibles dans le cadre des appels à projets de recherche.

Par ailleurs, ces appels à projets peuvent être l’occasion de créer ou développer localement des partenariats entre divers organismes (DT, chambres d’agriculture, entreprises, etc.).

Les dossiers complets sont à soumettre pour 15 novembre 2018 au plus tard, exclusivement via la plateforme en ligne https://projects.ifce.fr.

Pour tout renseignement ou pour obtenir une aide à la structuration de votre dossier, contacter : recherche@ifce.fr

Équi-meeting médiation : une seconde édition réussie !

Les 27 et 28 septembre derniers, près de 250 professionnels d’horizons très variés, impliqués dans la médiation équine (soins psychologiques et/ou de rééducation motrice) et dans l’équitation adaptée (loisirs) auprès de personnes porteuses de handicap ou en difficultés familiales ou sociales ont fait le déplacement pour la deuxième édition d’équi-meeting médiation au Haras national d’Hennebont. 

Le programme, élaboré à l’issue d’un appel à communication, rassemblait les sujets sélectionnés par un comité des représentants de cette filière composite. Sessions plénières, séances posters et ateliers pratiques se sont ainsi enchaînés dans une ambiance conviviale, favorable aux échanges.

Quelques commentaires « sur le vif » :

Marianne Vidament, ingénieur de recherche Ifce sur cette thématique :

« Plusieurs interventions m’ont interpellées, illustrant la richesse de la médiation tant de ses acteurs quand de ses approches, parmi elles :

 1) les cavaliers porteurs de handicap sont source d’inspiration équestre et pédagogique car ils montent autrement (F. Hiberty, 44) ;

2) le contact avec le cheval, dans un cadre différent, permet des processus de changements psychologiques pour des adolescents (A. Molard), des personnes détenues (S. Boros, 77, C. Mercier et C. Valente, 35), dans les relations à recomposer entre enfants placés dans des familles d’accueil et leurs parents (I. Delobel, 59) et pour des femmes victimes de violence conjugale (C. Caillo, 56) ;

3) on ne sait pas vraiment si les chevaux ressentent les séances de médiation de manière particulière (M. Grandgeorge, 35) même s’ils perçoivent sans doute facilement que le cavalier sur leur dos est dissymétrique ou rigide. Par contre, il est important de bien connaître l’espèce animale utilisée (chevaux, ânes) et de respecter ses besoins fondamentaux pour des raisons éthiques et afin d’assurer la sécurité de ces activités.»

 

Françoise Clément, directrice du pôle Développement Innovation Recherche, a clôturé ces journées :

« Pour favoriser le développement de cette activité utile à la société, il est maintenant nécessaire de convaincre les politiques et les financeurs en réalisant des études d’envergure pour objectiver les bénéfices de cette pratique. Il est également souhaitable d’améliorer la qualité des pratiques en standardisant et mesurant les prestations assurées (cavalerie, séances).

Le sujet est extrêmement vaste pour diversifier les pratiques en fonction des types de publics.

Pour continuer à progresser tous ensemble entre organismes de recherche, de formation et pratiquants, il convient de favoriser les échanges entre les acteurs sur le terrain et entre ces mêmes acteurs et les scientifiques que ce soit au sein de séminaires (équi-meetings, congrès fédéral cheval et différences…) ou sur des plateformes d’échanges dématérialisés. »

Une belle réussite saluée par de nombreux participants, grâce à l’implication forte des équipes locales, en soutien de l’équipe de la diffusion… et à un temps magnifique !

 

Rendez-vous en 2020 pour le 3ème équi-meeting médiation équine !

DIR_equimeeting_mediation_2018

Pour en savoir plus :

L’ensemble des sujets présentés lors de ces deux jours est à archivé à la médiathèque lien : http://mediatheque.ifce.fr/index.php?lvl=cmspage&pageid=6&id_rubrique=167

Et pourra également être visionné sur équivod, rubrique colloques et journées d’information :

Lien : https://www.youtube.com/channel/UCWuL2r9xh8yM3psEyEN497w/playlists?sort=dd&view=50&shelf_id=5

Un ouvrage sur ce thème, rédigé en 2018 par les spécialistes de la médiation et coordonné par M. Vidament est disponible à la librairie de l’Ifce : https://www.ifce.fr/produit/la-mediation-equine/

 

Soutenu par :                               Organisé par :

DIF logo soutien Equimeeting médiation 2018 v2 DIF logo orga Equimeeting médiation 2018

Comment organiser une compétition équestre ?

 

pub FB ouvrage organiser compet

 

Le guide pratique pour organiser une compétition équestre dans les règles de l’art !

Enthousiasmé par les sports équestres et tenté de passer de l’autre côté de la barrière pour vivre cette passion de A à Z ? Déjà confronté aux joies et tracas de l’organisation d’événements et soucieux de peaufiner cette aventure pour les prochaines éditions ? Ce guide pratique vous propose une vraie boîte à outils de l’organisateur de concours.

 

Une vraie boîte à outils de l’organisateur de concours

Organiser un évènement génère bien des joies … et des soucis. Pour ceux qui se lancent dans l’aventure, mais aussi pour ceux qui s’y sont déjà frottés, cette publication fait le tour de ce qui est nécessaire pour toute compétition équestre, de l’élaboration du concept jusqu’au débriefing.

Après avoir posé les préalables nécessaires au projet et défini ses objectifs, l’ouvrage, rédigé dans un style accessible et direct, aborde les préparatifs en amont de l’événement, les aspects importants dans sa coordination, puis ce qui doit être suivi le jour J. Il donne enfin des clés pour faire le bilan du concours et optimiser la suite.

 

Un ouvrage basé sur l’expérience d’un expert

L’auteur, Jean-Michel Foucher, a été Directeur du Mondial du Lion, le championnat du Monde des jeunes chevaux de concours complet, pendant plusieurs décennies. Ce guide est le résultat de son expérience avec des références concrètes, applicables à cette discipline mais également aux autres pratiques équestres.

De nombreuses annexes complètent cet ouvrage pour aider les organisateurs : budget prévisionnel, road book de l’organisateur, documents administratifs … Un guide à glisser entre toutes les mains !

 

Commander le guide pratique - 20 €

Festival des Racont’Arts en partenariat avec la médiathèque Ifce

Pour cette 12è édition du Festival de contes et des arts de la parole Les Racont’arts, la médiathèque de l’Ifce, en partenariat avec la Médiathèque départementale de l’Orne, service du Conseil départemental de l’Orne propose  : « L’expérience ou l’homme aux loups » – Conte musical, pour vivre des aventures fantastiques ! avec Mathieu Desfemmes et Philippe Gautier le mercredi 17 octobre 2018, à 20H.

Lire la suite