Author: julie migaud

Un mois… un projet R&D !

Envie de découvrir les projets recherche & développement en cours à l’Ifce ?

Découvrez dès maintenant la lettre « Focus projets R&D ».
Chaque mois, un projet en cours sera mis en avant et nous vous présenterons les résultats 2018 et les perspectives 2019. 

Lire la suite

FacebookTwitterGoogle+PinterestTumblrPartager

Webconférence : la reprise du travail après l’hiver !

 

 

Retrouvez le programme des webconférences d’avril et mai sur deux thématiques principales de saison :  l’équitation et la santé & soins. C’est en partenariat avec 7 experts, vétérinaires, juriste, animatrice du réseau équin REFErences et chargée de mission handicap à la FFE, que nous vous proposons un programme toujours plus varié.

Si la date ou l’horaire ne vous conviennent pas, visionnez les webconférences en différé 8 jours plus tard sur notre chaîne Youtube.

 


Webconférences équitation
Le travail aux longues rênes et son intérêt pour le travail monté 
Olivier Puls, écuyer du Cadre noir et spécialiste de l’apprentissage, vous explique le travail aux longues rênes et son intérêt pour le travail monté. Découvrez les bénéfices de ce travail à pieds quels que soit votre objectif et l’âge du cheval.
mardi 16/04 - S'inscrire
Médiation avec les équidés : Qui, quoi, pour qui, pourquoi ?
La médiation équine est une discipline qui commence à prendre de l’ampleur. Carole Yvon Galloux, Chargée de Mission handicap, soins et inclusion à la FFE, vous expliquera tout à ce sujet !
jeudi 25/04 - S'inscrire
Évaluer la charge de travail d’un galop par la mesure de la fréquence cardiaque 
Dans la continuité des webconférences sur la fréquence cardiaque du cheval en complet, découvrez comment analyser le galop à l’aide d’indicateurs précis qui vous permettront de comparer deux séances et de suivre les progrès du cheval.
mardi 07/05 - S'inscrire
Fonctionnement du dos du cheval et entrainement
Dr Isabelle Burgaud, vétérinaire, vous explique l’importance du bon fonctionnement du dos du cheval et les entraînements possibles pour travailler la musculature abdominale.
mardi 21/05 - S'inscrire
Webconférences santé & soins
Traitements vétérinaires & dopage : limiter les risques

Votre cheval a eu des soins mais désormais rétabli, vous vous apprêtez à sortir en concours ? Hélène Bourguignon, vétérinaire de la Fédération Nationale des Courses Hippiques fait le point sur les « traitements vétérinaires & dopage pour limiter les risques ».

mardi 30/04 - S'inscrire
Anémie infectieuse : maladie ancienne trop longtemps négligée
(Re)Découvrez cette maladie, les symptômes, les règles sanitaires et les travaux de recherches avec Jean-Luc Cadoré, professeur en médecine à Vétagrosup en collaboration avec le RESPE.
mardi 14/05 - S'inscrire
Webconférences génétique & caractérisation
L’indice génétique saut d’obstacle chez le poney
Le début d’année 2019 a été marqué par la sortie de l’indice génétique des poneys de CSO : le BPO. Découvrez comment ils ont été calculés, comment les interpréter et comment ils peuvent être utilisés en élevage.
jeudi 18/04 - S'inscrire
Webconférences économie & filière
Acheter son premier cheval : mode d’emploi
L’achat d’un cheval doit être réfléchi, quelles sont les questions clés à se poser ? Quel budget ? Quelles démarches administratives prévoir ? Toutes les réponses à ces questions dans cette webconférence.
mardi 23/04 - S'inscrire

 

Le programme des journées Sciences & Innovations équines !

 

Les principaux partenaires scientifiques et techniques de la filière équine s’unissent pour lancer, en 2019, la première édition des  journées sciences et innovations équines. Issu du regroupement des trois journées d’informations de l’Ifce (journée de la recherche équine, journée d’information en élevage et journée d’information en éthologie), ce colloque se veut résolument pratique et multi-thématique.

Au programme de ces deux jours de congrès :

 

• 7 sessions de conférences* (27 présentations), réparties sur les deux jours et dans deux salles pour vous permettre de choisir les interventions qui vous intéressent le plus !

*retrouvez dans le programme les sujets les plus choisis lors de l’enquête participative, identifiés par un picto, ils bénéficient d’un temps de parole supplémentaire !

• Une session pratique, organisée le vendredi après-midi, avec des démonstrations et des ateliers interactifs où les participants pourront circuler librement.

• 2 tables rondes pour participer aux débats

• Une vingtaine de posters disponibles pendant les pauses et les déjeuners et présentés, soit en 180 secondes, soit sous forme d’atelier interactif le vendredi

• Des moment d’échanges conviviaux autour des stands et des posters seront également au programme de ces deux jours.

 

La première édition aura lieu les 23 et 24 mai 2019 sur le site de l’Ifce de Saumur.

Ces deux journées sont ouvertes à tous : professionnels, chercheurs, étudiants, journalistes, passionnés, etc.

Outre des conférences et des posters scientifiques et techniques, ces journées seront articulées autour de démonstrations pratiques, tables rondes et moments d’échanges conviviaux.

 

Découvrir le programme complet

 

Soyez les premiers à vous inscrire à cette première édition !

Pour profiter d’un tarif avantageux, pensez à vous inscrire avant le 1er mai*

 

Je m'inscris

 

*Pour toute inscription faite après le 1er mai, une majoration de 20€ pour 2 jours et 10€ pour 1 journée sera appliquée.

 

 

L’Ifce était présent aux Journées de Printemps

L’Association française des Productions fourragères (AFPF) organisait à Paris les 13 et 14 mars des journées professionnelles d’information et d’échanges sur les thèmes suivants : « Quels bénéfices de l’élevage à l’herbe pour l’éleveur, l’animal, le consommateur et le territoire ? ».

Créée en 1959, l’AFPF a pour mission d’être un lieu d’échanges et provoquer des rencontres entre les différents spécialistes et praticiens concernés par la prairie et la production fourragère. Elle contribue au partage et la valorisation des connaissances, des travaux de recherche ainsi qu’à la diffusion de l’information scientifique.

L’Ifce a participé cette année à ces Journées en présentant dans la session de communication : « Elevage à l’herbe, santé, bien-être animal » deux sujets :

  • « Valoriser l’herbe dans l’alimentation du cheval et pratiquer une vermifugation raisonnée, programme équi-pâture », présenté en plénière par Pauline DOLIGEZ (Pôle développement innovation et recherche Le Pin)
  • « Adaptation de l’outil Herbvalo aux équins », poster présenté par Tristan JOUSSET (Plateau technique de Chamberet).

 

Les articles de ces présentations seront publiés dans la revue « FOURRAGES » de l’AFPF.

Ayant pour mission d’associer l’expertise des chercheurs et des ingénieurs de développement au terrain, l’Ifce, en tant qu’institut technique, est fortement attendu pour participer à des projets collaboratifs multi-espèces et à la production de connaissances encouragés par l’AFPF.

Intempéries, chaleur, production de fourrage ... : apprenez à valoriser au mieux vos pâturages

Quels sont les ancêtres majeurs de votre cheval ?

DIR-diversité-génétique-ibrahim

Ibrahim – étalon Selle Français

Tous les ans, et pour toutes les races françaises, les données de diversité génique sont mises à jour. Pour les équidés nés l’année dernière, taux de consanguinité et composition raciale ont été calculés. Pour ces derniers, mais aussi pour les plus âgés, la composition en ancêtres majeurs a été mise à jour.

« Ibrahim, demi sang, fait son entrée chez les ancêtres majeurs Poneys Français de Selle, Furioso, pur-sang, a gagné 6 places chez les ancêtres majeurs Selle Français. »

Pour une race donnée, la liste des ancêtres majeurs peut varier d’une année à l’autre. En effet, elle est calculée en prenant comme base de référence les animaux ayant entre 3 et 7 ans.

 

Retrouvez la composition en ancêtres majeurs de votre équidé
dans Info Chevaux, rubrique Diversité génétique

 

Qu’est-ce qu’un ancêtre majeur ?

Un ancêtre majeur est un cheval qui fait partie des reproducteurs les plus utilisés, soit directement, soit indirectement via la mise à la reproduction de ses descendants. Il est responsable d’une proportion élevée des gènes de la population actuelle.
Grâce à eux, on peut évaluer le niveau de diversité génétique d’une race. Quand le nombre d’ancêtres majeurs est limité et que leur contribution est forte, la diversité génétique de la race diminue.

Pour chaque cheval, on peut alors voir :

  • s’il est « original » par rapport à sa race car il possède peu de gènes en commun avec les ancêtre majeurs de sa race,
  • s’il présente un risque pour la diversité s’il est choisi comme reproducteur car il possède de nombreux gènes en commun avec les ancêtres majeurs de sa race.

 

Pour tout comprendre de la diversité génétique, consultez la fiche équipédia :

La diversité génétique

La partie « Connaissances » devient équipédia !

> Découvrir équipédia

 

Depuis 2010, équipédia permet aux professionnels comme aux amateurs d’approfondir leurs connaissances liées au monde équestre grâce à des centaines de fiches techniques. L’outil fait aujourd’hui peau neuve et intègre désormais l’ancienne partie « Connaissances » du site IFCE. Pour retrouver les webconférences, les colloques et conférences ou encore la médiathèque, rendez-vous en bas de la page d’accueil d’équipédia.

Lire la suite

Ouvrage « équitation et judo : les transferts d’apprentissage »

L’Institut français du cheval et de l’équitation publie un nouveau titre pour étoffer ses éditions sur la thématique «Équitation». Destiné aux enseignants et à leurs élèves, cet ouvrage propose une démarche innovante basée sur les transferts d’apprentissage.

 

Une approche originale pour l’enseignement de l’équitation

Pour améliorer la technique et les performances du cavalier, le couplage avec un autre sport se révèle très positif.

C’est à partir de ce constat que les auteurs, forts de leur expertise en formation de ces deux disciplines et de leur analyse scientifique, invitent à considérer la pratique du judo et du taïso pour compléter la formation du cavalier.

Un parallèle entre les deux disciplines pour la progression des cavaliers

L’objectif est d’amener chaque cavalier à réinvestir dans son équitation ce qu’il a appris au judo/taïso. Cet ouvrage propose des outils et de la connaissance pour le faire entrer dans une dynamique d’autonomie dans la réalisation de gestes et d’attitudes contrôlés, sécurisés et justes. Le judo et le taïso donnent au cavalier des clefs de compréhension de son équitation par l’apprentissage d’une meilleure maîtrise de soi. Les transferts vont développer des comportements plus précis et plus efficaces, aussi bien sur le plan sensori-moteur que sur celui du mental.

Sont abordés dans ce livret les différents transferts d’apprentissage possibles entre une pratique du judo/taïso adaptée et l’équitation. Chaque notion est traitée d’un point de vue « cavalier », d’un point de vue « judoka », et le tout est éclairé par une approche scientifique. Au fil de l’ouvrage, des renvois vers des vidéos en ligne sont proposés via des QR codes.

 

DIR-librairie-judo-equitation

 

Commander ce livre

Pâturage, la mixité équin-bovin : où en est-on ?

Programme de recherche sur la mixité équin-bovin

 

Une première année de pâturage sur le site du Pin s’est achevée pour le projet PAMIEBO qui compare les effets d’un pâturage mixte équin – bovin avec ceux d’un pâturage mono-spécifique équin ou bovin.

 

Cette première année de protocole expérimental a permis d’acquérir un ensemble de données sur le comportement alimentaire des animaux, les caractéristiques du couvert prairial (structure, valeur alimentaire, biodiversité) et l’évolution du parasitisme gastro-intestinal des deux espèces qui seront complétées en 2019.

Un autre projet sur la mixité équin-bovin, le projet Equibov (2015 – 2019), est en cours de dépouillement et laisse présager des résultats positifs en faveur du pâturage mixte, notamment sur le volet parasitaire. En effet, les résultats issus d’analyses coproscopiques effectuées en systèmes mixte équin-bovin et en systèmes spécialisés équins montrent que les chevaux conduits en pâturage mixte avec des bovins sont moins infestés par les strongles que les chevaux conduits seuls en systèmes spécialisés (Forteau et al. 2018).

Affaire à suivre …

 

Forteau L, Dumont B, Sallé G, Bigot G, Fleurance G. 2018.

 

Références: 

Mixed grazing systems with horses and cattle : an alternative to control nematode infection. In : Advances in Animal Biosciences, Proceedings of the 10th International Symposium on the Nutrition of Herbivores, Herbivore nutrition supporting sustainable intensification and agro-ecological approaches, 2 to 6 September 2018, Clermont-Ferrand, France, p. 673

 

Tout savoir sur ces projets