formations

Les portes ouvertes, à la découverte de l’école supérieure du cheval et de l’équitation

Pour tous les enseignants d’équitation, professionnels en reconversion, bacheliers ou encore étudiants, l’heure est à la réflexion pour les années à venir. Lundi 29 Janvier 2018, poussez les portes de l’Ecole Supérieure du Cheval et de l’Equitation (ESCE) à Saumur à la rencontre des stagiaires, des enseignants, des écuyers du Cadre Noir et peut-être de votre avenir.

 

ENE - Portes Ouvertes 2016 Affiche.inddVivre l’expérience « Cadre Noir »

A travers les visites guidées du site et les démonstrations proposées, découvrez les activités et espaces d’exercices des élèves, enseignants et écuyers dans des lieux emblématiques tels que le Grand manège ou la carrière d’honneur. L’équitation et le travail à pied comptent parmi les savoir-faire transmis par l’école qui vous seront démontrés lors de cette journée.

 

Tout savoir grâce aux conférences

Du programme au contenu des tests de sélection, suivez les conférences de l’équipe pédagogique pour tout savoir sur les formations de l’ESCE. De la compétition à la recherche et aux nouvelles technologies, les thématiques abordées vous en apprennent plus sur la vie sportive de l’Ifce et sur le site de Saumur.

 

Des rencontres privilégiées, des échanges personnalisés

L’espace rencontres dans le hall du Grand manège vous permet d’échanger avec les élèves et formateurs de l’école. Cursus de formations proposés par l’ESCE, métiers du cheval avec Equiressources, atelier de sellerie-bourrellerie, toutes vos questions trouveront une réponse auprès des professionnels de l’établissement.

 

Contact :

Ecole Supérieure du Cheval et de l’Equitation,
Avenue de l’Ecole Nationale d’Equitation,
BP 207,
49400 Saumur

Programme détaillé et inscription, obligatoire et gratuite

Je m'inscris .

FacebookTwitterGoogle+PinterestTumblrPartager

Les élèves de SAUMUR se mettent aux courses

L’Ecole supérieure du cheval et de l’équitation de SAUMUR sur le champ de courses.

 

Le vendredi 8 décembre 2017 , les élèves de Formation universitaire et professionnelle en 2 ème année et les élèves de DEJEPS Formation Sport ont participé à une sortie « découverte » au centre d’entraînement de Grosbois en terminant la journée à

l’ hippodrome de Vincennes.  Camille BELVISI, en 2ème année de formation universitaire et professionnelle à Saumur, nous livre un récit de cette journée en immersion dans le monde des courses hippiques.

Visite et historique du site de Grosbois :

« La journée a débuté aux alentours de midi lors de notre arrivée sur le site. Nous avons été accueillis par Damien Beau qui nous a guidé tout au long de la journée en nous faisant profiter de son expérience dans le monde des courses.

Copyright : F. DEFREMONT

Copyright : F. DEFREMONT

Après le déjeuner, nous avons visité le château de Grosbois, ce qui nous a permis de comprendre l’ histoire du site, de la construction du château au XIIème siècle en passant par ses années de gloire sous l’Empire Napoléonien, jusqu’à sa vente à la SECF.

Dans les années 60, en raison du développement automobile à Paris, l’accès aux hippodromes de course et particulièrement à Vincennes est devenu difficile pour les chevaux. La SECF (Société encourageant à l’élevage de chevaux français, aujourd’hui connue sous le nom de « Le Trot ») a alors cherché un terrain où construire un centre d ’ entraînement pour faciliter l’accès aux hippodromes et relancer l’activité.

Une opportunité s’est présentée en 1962, lors de la vente du Domaine de Grosbois par les héritiers de la Princesse de la Tour d’Auvergne. Dès lors le domaine a été transformé en centre d’entraînement de 412ha et la majorité des installations ont été construites avant 1965 :

  • une ferme,
  • des pistes d’entraînement,
  • des écuries indépendantes,
  • et près de 1000 box dédiés à l’accueil des chevaux.

Grosbois est alors devenu une référence mondiale dans l’entraînement de trotteurs et a poursuivi les améliorations des infrastructures au fil des ans. »

Immersion dans l’univers des courses de trot : de l’entraînement à l’hippodrome

« Nous avons ensuite rencontré l’un des entraîneurs résidant à Grosbois : Franck Boismartel. Il nous a présenté ses chevaux et expliqué les bases de l’entraînement des trotteurs ainsi que les différents soins prodigués aux chevaux en fonction des blessures ou des efforts fournis.

copyright : F. DEFREMONT

copyright : F. DEFREMONT

Le monde des courses étant très éloigné de celui des disciplines olympiques que nous connaissons bien, cette rencontre nous a permis de découvrir une facette de l’entraînement des chevaux jusqu’alors presque inconnue pour nous. Nous avons terminé la journée en allant voir les courses de trot à Vincennes. Grâce à notre guide de la journée Damien, qui est aussi juge aux allures, nous avons pu bénéficier d’un accès

privilégié aux installations de l’hippodrome. Damien nous a expliqué le fonctionnement des courses ainsi que le rôle de tous les acteurs de l’ hippodrome. Nous avons eu accès aux écuries et avons pu voir au plus près les chevaux ainsi que les drivers et les entraîneurs en pleine action. Il nous a aussi fait visiter la tour de contrôle, eu hauteur au -dessus de la piste d’où les juges observent chaque course, offrant une vue imprenable sur Paris.

Notre froide et enrichissante journée s’est achevée après quelques flocons et quelques paris à l’hippodrome de Vincennes.

copyright: F. DEFREMONT

copyright: F. DEFREMONT

Nous tenons à remercier Damien et Franck pour leur accueil et le partage de leurs connaissances, mais aussi notre coordonnateur Eric Deyna pour avoir organisé cette journée. »

Camille BELVISI.

 

Comme Camille, et les autres élèves de l’ESCE SAUMUR, vous souhaitez

  • intégrer une école d’excellence,
  • découvrir l’univers du Cadre noir,
  • vous perfectionner au sein d’infrastructures exceptionnelles
  • et profiter d’une équipe pédagogique de qualité

 

L’ ESCE propose un panel varié de formations diplômantes ( BPJEPS, DEJEPS, DESJEPS) et qualifiantes ( Cavalier d’entraînement du Cadre noir, Certificat de compétences spécifiques, Executive Mastere entraineur ..) à destination des enseignants ou des cavaliers amateurs ayant des résultats en compétition.

Rendez-vous sur les fiches formations pour en savoir plus ou contactez-nous : esce(at)ifce.fr / 02 41 53 50 57

Découvrir nos formations

 

 

Portrait de stagiaire : Olivier et l’attelage, une affaire de famille !

Ils ont choisi l’école d’attelage HN de Rosières aux Salines pour s’initier ou se perfectionner. Retrouvez les témoignages de nos stagiaires aux profils variés : loisir, projet professionnel, compétition … Ce mois-ci, c’est au tour d’Olivier qui a choisi l’attelage par passion pour le cheval et son dressage, un loisir qu’il aime également partager en famille.

 

Olivier et Diamant

Olivier, ici avec son cheval Diamant, et l’une de ses filles

« Olivier, peux-tu revenir sur ton expérience avec les chevaux ?
– Cavalier pendant 15 ans et titulaire des galops 1 à 6, j’ai repris l’équitation après plus de 15 ans de pause, un peu entraîné par le reste de ma famille à qui j’ai réussi à transmettre l’amour des chevaux et la passion  de l’équitation.

– Pourquoi avoir choisi la discipline de l’attelage ?
– J’ai toujours été passionné par le dressage, les allures et l’équilibre du cheval, mais aussi son esthétique. L’attelage apporte tout cela, mais aussi la nécessité d’être connecté avec l’animal, de penser « cheval » en permanence. L’attelage est ainsi une discipline qui permet de voir l’animal travailler devant soit, ce qui permet de l’analyser. Puisque l’on est toujours au moins deux sur la voiture, c’est un loisir que l’on peut partager en famille, avec des amis, même non cavaliers.

 

– Pour quelle(s) raison(s) as-tu choisi l’école de Rosières ?
– L’attelage est aussi un sport de compétition et les installations et surtout l’encadrement de grandes qualités technique comme humaine, permettent de s’y préparer.

 

– Pour finir, une petite anecdote sur l’attelage ?
– Il parait que je suis bavard et j’ai peut être finalement choisi cette discipline de l’équitation car c’est celle où je peux parler à mon cheval… ».

L’école d’attelage HN de Rosières aux Salines est ouverte toute l’année, sur rendez-vous, quelque soit votre niveau. Contactez dès maintenant nos enseignants :
Diane Delmas, 06 30 07 84 90, diane.delmas@ifce.fr
Régis Drouaillet, 06 86 30 62 33, regis.drouaillet@ifce.fr

Formation jeunes chevaux à Rosières : un premier concours prometteur

L’heure est venue pour les jeunes équidés de la formation du certificat de spécialisation (CS) « éducation et travail du jeune cheval par le dressage » d’entrer en piste ! Sous la selle de Laurine, élève de la formation, les chevaux ont participé à leur premier concours à Belleray. Une première sortie très satisfaisante pour la jeune élève et l’équipe formatrice.

Delice en concours de dressage

Délice d’Ormange Z

Le bilan de Laurine

Pour rappel, les trois jeunes chevaux, âgés de 4 ans, ont été confiés par les éleveurs de la région dans le cadre de la formation du CS. Délice d’Ormange Z, Hélios des Sources d’Apolline et Dolce Vita en Meuse ont foulé pour la première fois le carré de dressage sur le circuit SHF* en épreuve cycle libre première année à Belleray (55).

Dolce Vita se classe 2e de l’épreuve et empoche une deuxième prime. Son très bon comportement est souligné par Laurine : « La jument était à l’écoute et concentrée. Dolce est parfois difficile à gérer au travail car elle a beaucoup de caractère, mais elle nous a surprise lors de l’épreuve en étant très concentrée ».

Délice s’est également bien comportée en surmontant ses craintes habituelles. La jument se montre sérieuse sur le carré avec une reprise réalisée aux ordres et pleine de sensation pour sa cavalière, émue de ce très bon résultat. Un carton plein pour la belle alezane avec une 1e place et une première prime.

Hélios, le jeune mâle, est resté concentré tout au long de sa reprise malgré son caractère pouvant influencer son travail. Il remporte une deuxième prime et se classe 3e de l’épreuve. « C’est un cheval très attachant avec lequel j’ai une belle complicité. Il est parfois compliqué à travailler mais il me pousse encore plus à vouloir réussir », rapporte Laurine.

A la fois confiante sur le comportement des chevaux et stressée de cette première sortie face aux juges (relire notre article précédent), la jeune élève ressort ravie et fière d’eux, de leurs résultats et de ce qu’ils ont donné durant ce week-end. «Je pars au Grand National de Rosières aux Salines plus confiante mais je ne relâche pas la pression pour pouvoir faire encore mieux ! Le stress est toujours présent car j’ai à cœur de montrer le travail accompli jusque-là grâce à mes formateurs ».

Côté formateur : l’avis de Rémy Issartel

« Délice confirme ses qualités et ce que l’on pensait d’elle. Elle est parfaitement au niveau attendu et déroule ses reprises avec beaucoup d’équilibre, d’expression, avec la sagesse qui la caractérise. Dolce nous a surpris par son très bon comportement et une belle deuxième prime. C’est une jument qui n’est pas facile et qui n’est, à la base, pas du tout orientée vers le dressage. Hélios, malgré son instabilité, a montré de belles choses mais manque encore de travail pour être vraiment performant et s’exprimer au mieux.

Quant à Laurine, elle a répondu présente vis-a-vis des attentes que l’on avait d’elle. Avoir trois chevaux à sortir n’est pas facile pour quelqu’un qui n’a pas une réelle expérience, mais prend les choses à cœur et est sérieuse. A l’avenir, elle devra apprendre à se décontracter et à aborder la compétition avec plus de sérénité. C’est un premier concours satisfaisant pour chacun dans l’ensemble ».

De bon augure à l’approche de la prochaine échéance :  le Grand National de Dressage au Pôle Hippique de Lorraine, du 9 au 11 Juin prochain.

 

Vous souhaitez devenir cavalier préparateur de jeunes chevaux ? Inscrivez-vous dès maintenant pour la prochaine promotion du CS à Rosières aux Salines !
Contact : H. Marcheron – 06 14 06 85 75 – formations.lorraine@ifce.fr
Plus d’informations : Valorisation du jeune cheval par le dressage

*Société Hippique Française, circuit consacré aux jeunes chevaux.

Programme de la journée Portes Ouvertes du Pin

Rencontres, échanges, découverte : une journée exceptionnelle

Vendredi 31 mars 2017, de 9h30 à 17h, le site du Pin vous invite à découvrir ses nombreuses activités :

  • les formations de l’Ecole supérieure du cheval et de l’équitation,
  • la médiathèque du cheval et la librairie,
  • les travaux de recherche et les mini-conférences,
  • les services d’équi-ressources.

Cette journée est une occasion exceptionnelle pour tous (étudiants, cavaliers amateurs ou professionnels,  personnes en reconversion, futurs professionnels de la filière équine…) de venir à la rencontre des enseignants et des stagiaires de l’ESCE et de découvrir leur cadre de vie et leur quotidien.

 

Vous souhaitez participer à cette journée Portes ouvertes: inscription (obligatoire, gratuite)

Je m'inscris

 

Télécharger le programme de la journée

Informations pratiques:

 

  • restauration 

Un service de restauration est disponible sur place, et une buvette sera ouverte dans la journée pour vous proposer des collations.

  • accès :

FOR PLAN ESCE maps

ESCE – site du Pin , les écuries du bois , 61310 Le Pin au Haras

Parking gratuit sur place à l’entrée de l’école

Des navettes gratuites seront à votre disposition pour vous rendre à la Jumenterie du Pin

  • contact :

Responsable communication ESCE aurore.emo(a)ifce.fr / 06 19 22 71 85

 

Suivez l’événement sur facebook Evenement FACEBOOK