Registre d’élevage

Registre d'élevage

Tout propriétaire ou détenteur d’animaux, appartenant à des espèces dont la chair ou les produits peuvent être consommés, doit tenir un registre d’élevage, régulièrement mis à jour. 

Il y recense, chronologiquement, les données sanitaires, zootechniques et médicales relatives aux animaux élevés.

Recenser les informations sur les équidés

Dessin sanitaire registre d'élevageLe registre d’élevage est un élément essentiel permettant de localiser les chevaux présents sur un lieu de détention et connaitre leurs mouvements.

Un outil d’enquête

En cas d’épidémie, les autorités sanitaires peuvent alors recenser les équidés présents sur le lieu ainsi que leur mouvements. En identifiant les chevaux en contact avec l’individu malade, des mesures sanitaires peuvent être mises en place afin de limiter la contagion et d’informer les personnes concernées (propriétaires et détenteurs) des précautions sanitaires à mettre en œuvre.

Un outil de suivi de la santé

Le registre d’élevage est la mémoire de la santé de tous les équidés hébergés sur l’exploitation.

C’est sur cet historique santé que s’appuiera le vétérinaire pour faire son bilan sanitaire d’élevage en dégageant les pathologies majeures ou plus fréquentes dans l’établissement et en mettant en place des actions de maîtrise de ces pathologies formalisées dans des protocoles de soin.

Obligatoire pour tout détenteur d’équidé

SIRE-consultation-registre-elevageLa tenue du registre d’élevage est obligatoire pour tout détenteur d’équidé quel que soit le nombre d’animaux détenu et leur utilisation. Il doit donc être présent et tenu dans les centres équestres, les centres d’entrainement, qu’il s’agisse de chevaux de courses ou d’autres sports équestres, les sites d’élevage, les écuries, et même chez tout particulier ayant son cheval à domicile.

Les espèces chevaline, asine et leurs croisements sont concernées : les équidés appartiennent à une espèce dont la chair peut être consommée par l’homme, et tout détenteur d’équidé se doit de tenir un registre d’élevage, même si les équidés dont ils a la charge sont écartés de la chaine alimentaire.

  • détenteur : « Le détenteur est la personne qui a la garde des chevaux même à titre temporaire, y compris durant le transport ou sur un marché ». Il ne doit pas être confondu avec le propriétaire des chevaux détenus.
  • exploitation : « tout établissement, dans lequel des animaux sont détenus, élevés ou entretenus, même pour une très courte durée ».

Un contenu réglementé

SIRE-soin-seringue-chirurgieCelui-ci comporte plusieurs chapitres permettant de synthétiser les informations essentielles relatives au lieu de détention, de suivre les mouvements des équidés, les soins et l’entretien qui leur sont apportés, et de tracer les interventions vétérinaires (médication).

  • Fiche synthétique des caractéristiques de l’exploitation et de son encadrement zootechnique, sanitaire et médical établie pour chaque espèce d’animaux
  • Suivi chronologique des mouvements des animaux
  • Suivi chronologique de l’entretien des animaux et des soins apportés et des interventions vétérinaires

En tant que détenteur, vous devez tenir votre registre d’élevage de façon ordonnée et veiller à en assurer une lecture et une compréhension aisée.

Durée de conservation des éléments

Le registre est conservé sur l’exploitation pendant au moins cinq ans.

Forme du registre d’élevage

Le support doit pouvoir être présenté en format papier. Vous pouvez choisir de tenir une version papier ou d’utiliser un support informatique, sous réserve d’imprimer et conserver les données relatives aux mouvements des animaux, à leurs soins et entretien :

  • au moins une fois par trimestre ;
  • à toute visite de vétérinaire intervenant sur les animaux concernés par le registre ;
  • à toute demande des agents habilités au contrôle de ce registre…

Téléchargez un modèle gratuit pour tenir à jour votre registre :

Registre d'élevage Ifce
Registre d

Description :

Téléchargez gratuitement ce modèle de registre d'élevage. Celui-ci peut être utilisé librement par tout détenteur d'équidé souhaitant se mettre en règle avec les obligations réglementaires relative à la tenue d'un registre d'élevage.

Auteur(s) : Ifce - SIRE

Date : 2 mars 2016

Poids : 308.05K

Télécharger

Modèle de registre d'élevage (modifiable)
Impossible de redimensionner l'image

Description :

Téléchargez gratuitement ce modèle de registre d'élevage (modifiable) version Excel. Celui-ci peut être utilisé librement par tout détenteur d'équidé souhaitant se mettre en règle avec les obligations réglementaires relative à la tenue d'un registre d'élevage.

Auteur(s) : Ifce - SIRE

Date : 22 mars 2016

Poids : 165.00K

Télécharger

Notice registre d'élevage
Notice registre d

Description :

Notice d'information sur l'utilisation d'un registre d'élevage à destination des détenteurs d'équidés.

Auteur(s) : Ifce - SIRE

Date : 2 mars 2016

Poids : 315.53K

Télécharger

Gestion des mouvements en ligne

picto-demarches-en-ligneRetrouvez dans votre espace SIRE, la Gestion des Mouvements des Équidés. Cet outil informatisé et dynamique utilisant les données SIRE, vous permet de gérer en ligne la partie « mouvements » du registre d’élevage. Enregistrez en quelques clics les effectifs présents sur un lieu de détention, ainsi que les mouvements des équidés au sein de cette structure.

Gratuite et optionnelle, cette nouvelle application est disponible pour tout détenteur enregistré au SIRE souhaitant bénéficier d’un outil dynamique pour l’aider à être en règle.

A tout moment,vous pouvez éditer des tableaux de bords et des fiches détaillées pour chacun des équidés présents. Vous pouvez également imprimer un document plus complet : les chapitres concernant le lieu de détention et les mouvements des équidés seront pré remplis avec les informations saisies en ligne, mais les autres chapitres seront à renseigner manuellement pour être conforme à la législation.

Cliquez sur le bouton Gérer les mouvements de mes équidés en haut à droite pour accéder à la démarche en ligne, vous devez simplement être enregistré comme détenteur auprès du SIRE.

 

FacebookTwitterGoogle+PinterestTumblrPartager