Transfert d’embryon

Tranfert d'embryon

Le transfert d’embryon consiste à prélever un embryon obtenu après fécondation sur une jument dite donneuse et de le placer dans l’utérus d’une jument dite porteuse.

Saillie avec transfert d’embryon

Le transfert d’embryon nécessite une gestion administrative spécifique des documents de saillie afin de bien dissocier la mère donneuse et la mère porteuse du futur produit.

Déclaration de premier saut

Elle doit être réalisée par l’étalonnier dans les 15 jours qui suivent la première présentation de la jument à l’étalon à partir de son espace SIRE.

Attestation de saillie

L’étalonnier doit remettre l’attestation de saillie à l’éleveur. Ce document permettra par la suite au centre de transfert de déclarer la transplantation embryonnaire.

Consultez l’onglet transfert d’embryon pour connaître les démarches spécifiques à ce mode de reproduction par un centre agréé pour le transfert d’embryon.

Réalisation du transfert par un centre agréé

Déclaration du transfert

Pour chaque transfert, le chef du centre de transfert réalise par internet une déclaration de transfert d’embryon à partir des informations de l’attestation de saillie remise par l’éleveur. Cette déclaration doit stipuler :

  • les coordonnées des centres de récolte et de transfert
  • les dates de récolte et de transfert
  • le nom, la race, le N° SIRE de la jument porteuse

picto-demarches-en-ligneA partir de l’application spécifique disponible dans l’espace SIRE du centre de transfert (démarche accessible aux centres de transfert agrées et sous réserve que la DPS ait été réalisée par l’étalonnier) :

  • Déclarez en temps et en heure les dates de récolte et de transfert
  • Éditez en quelques clics l’attestation de transfert d’embryon à remette à l’éleveur.

Remise de l’attestation de transfert à l’éleveur

Suite à la déclaration de transfert, le centre de transfert remet l’attestation de transfert à l’éleveur (document édité à partir de l’application internet). Cette attestation de transfert remplace l’attestation de saillie et doit être présentée par l’éleveur à l’identificateur lors du relevé de signalement du poulain. Elle comporte un nouveau numéro de saillie qui remplace le numéro de saillie de l’attestation de saillie initiale.

Génération d’un nouveau certificat de saillie

Une fois le transfert enregistré, un nouveau certificat de saillie indiquant la porteuse est généré avec le même numéro que l’attestation de transfert automatiquement mis à disposition dans l’espace SIRE du mandataire.

En cas de transfert d’embryon, l’étalonnier ne doit en aucun cas remettre à l’éleveur le certificat de saillie portant le numéro de saillie de la déclaration de premier saut initiale.

Si la jument donneuse porte son propre produit, contactez le SIRE.

FacebookTwitterGoogle+PinterestTumblrPartager