L’Ifce soutient le para dressage

Dans le cadre de ses missions, à la demande de la FFE, l’Institut français du cheval et de l’équitation (Ifce) soutient et aide les cavaliers de para dressage en leur confiant des chevaux pour les compétions internationales pour une sélection aux Jeux Equestres Mondiaux (JEM) de Tryon (USA) qui sont les Championnats du Monde dans huit disciplines sportives équestres. Les écuyers du Cadre noir de Saumur sont les formateurs de ces cavaliers et des chevaux propriété de l’Ifce.
José Letartre monte pour la troisième saison Swing Royal*ENE-HN avec lequel il a remporté plusieurs épreuves internationales en 2017 et se classait 4ème des Championnats d’Europe de Goteborg en août dernier. Céline Gerny va monter Vol de Nuit*ENE-HN en compétitions et va également préparer Belle de Jour*ENE-HN pour l’avenir. Camille Jaguelin est entré en formation DEJEPS sur le site de Saumur et profite de l’expérience des écuyers en dressage pour se préparer pour les mêmes échéances internationales avec sa jument Wimke.

touchdown*palmer*gbr

 

Sébastien Goyheneix , écuyer et coordinateur du para dressage à Saumur, explique : « José Letartre est venu plusieurs fois cet hiver pour des entrainements et il monte toujours Swing Royal*ENE-HN qui a passé un cap cet hiver et qui, à mon avis, va être un peu au dessus de son niveau de 2017.

Il est prévu que les couples suivent le programme de la FFE avec des stages de préparation à Lamotte Beuvron (les 19 et 20 février, puis les 5 et 6 mars). Il y aura ensuite un stage de préparation à Deauville juste avant le concours international de para dressage (CPEDI3*) de Deauville (5 au 8 avril) qui sera la première échéance de la saison, en vue des JEM.
José connaît maintenant bien son cheval, le couple prend encore de la maturité, et Swing Royal progresse encore, il est plus rassemblé, et j’espère que cela se concrétisera en compétition cette année.

José Letartre et Swing Royal Deauville web©Racephoto

Céline Gerny, cavalière d’expérience en para dressage, est venue plusieurs fois pour essayer des chevaux de Nadèje Bourdon (écuyer du Cadre noir). Avec Vol de Nuit*ENE-HN, elle forme un couple avec beaucoup de potentiel. Il faut que le couple se fasse entre Céline Gerny et Vol de Nuit*ENE-HN.
Le but de cette saison est de les emmener aux JEM. Les deux couples avec les chevaux Swing Royal et Vol de Nuit sont potentiellement médaillables sur une grosse échéance.

Camille Jaguelin est entré en formation DE Sport en dressage cette année. Il travaille avec Pauline Van Landeghem (Vice championne de France de dressage 2017). Il va suivre tous les stages de perfectionnement et on l’intègre complètement dans l’équipe de para dressage avec les cavaliers qui se préparent à Saumur. Cela lui permet d’affiner sa préparation. Il va suivre tous les stages à Lamotte Beuvron et participera aux compétitions en grade IV.»
Camille Jaguelin et Wisbeck

Nadèje Bourdon parle de Céline Gerny : « Céline est déjà venue plusieurs fois faire des essais, en novembre et en décembre, avec deux juments que je travaille régulièrement, Vol de Nuit*ENE-HN et Belle de Jour*ENE-HN. Les deux juments, propriété de l’Ifce, se comportent bien (il faut rappeler que Céline Gerny est paraplégique et concourt en grade II). La prochaine étape sera de voir évoluer les couples dans un autre contexte. Les stages à Lamotte Beuvron seront un premier test, avant les concours. Vol de Nuit est déjà sortie et est prête pour la compétition, en ayant fait également des galas du Cadre noir. Belle de Jour sera à sortir en concours plus tard dans la saison. Il est préférable de miser sur deux chevaux pour l’avenir. »
José Letartre et Sébastien Goyheinex web©Grand Insep

landiro*gerny*fra

landiro*gerny*fra

©Racephotos, Alain Laurioux, Insep,

FacebookTwitterGoogle+PinterestTumblrPartager