L’Ifce présente son rapport d’activité 2015

Rapport d'activité 2015 de l'Ifce

Rapport d’activité 2015 de l’Ifce

Dans son rapport d’activité 2015, l’Ifce présente l’évolution de ses missions par métier, en territoire et ses actions. L’enjeu de l’année 2015 a été la première année de la mise en place du contrat d’objectifs et de performance 2014-2017 et celle d’un nouvel organigramme.

L’évolution des missions de l’Ifce a permis entre autres :

Les actions majeures de l’Ifce en 2015

Le rapport d’activité 2015, adapté aux missions et à l’organisation de l’Ifce, se compose de trois parties (Stratégie – Missions – Pilotage). Les territoires, présentés en partie 2 du rapport d’activité, valorisent une action majeure en lien avec une des missions de l’Ifce. Par exemple :

  • en Normandie, le projet Sogen, en Bretagne, la recherche en territoire, en Bourgogne et Franche Comté, la fusion des observatoires économique et social du cheval (nouvelle région) en lien avec le transfert des savoirs et la recherche ;
  •  en Limousin (Pompadour) et Pays de la Loire (Le Lion d’Angers), la mise en œuvre de plateformes sportives en lien avec l’accompagnement de l’équitation et du haut niveau ;
  • en Alsace-Lorraine la création de la formation jeunes chevaux de dressage ou plus largement le développement des écoles d’attelage Haras nationaux comme aux Bréviaires (formation à l’attelage des enseignants d’équitation), en lien avec le transfert des savoirs et la formation ;
  • en Rhône-Alpes, la relation avec les directions départementales de la protection des populations (DDPP) pour la sécurité et le contrôle sanitaire en lien avec la traçabilité des équidés ;
  • en Pays de la Loire et le réseau national des selliers, la modernisation des selles à la française en lien avec la valorisation du patrimoine du cheval et de l’équitation.

Consultez le rapport d’activité 2015

Chiffres clés 2015

Exécution budgétaire

49 M€ de subventions
18 M€ de recettes propres

Activités selon la répartition du chiffre d’affaires

  • identification, sanitaire et traçabilité,
  • valorisation du patrimoine et savoir-faire,
  • formation et prestations connexes,
  • conseil et expertises,
  • diffusion des connaissances,
  • sport et haut niveau.

Personnel

825 agents déployés sur le territoire national (organigramme)

Infrastructures

  • 12 délégations territoriales,
  • 1 école supérieure du cheval et de l’équitation,
  • 1 station de recherche expérimentale,
  • 2 médiathèques.
FacebookTwitterGoogle+PinterestTumblrPartager