Une double tutelle


L’établissement public à caractère administratif, par regroupement des établissements publics « Les Haras nationaux » et « Ecole nationale d’Equitation », est placé sous la double tutelle du ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports et du ministère de l’Agriculture de l’Agroalimentaire et de la Forêt.

Les Codes du sport et rural sont modifiés à l’identique pour créer un établissement véritablement «interministériel» avec :

– des missions d’appui aux sports et à l’art équestres avec une école pour (article 2 du décret n°2010-90 du 22 janvier 2010) :

  • diffuser des bonnes pratiques équestres, y compris en matière de sécurité,
  • être insérée dans un réseau national du sport de haut niveau.

– des missions au service de l’élevage du cheval pour (article 3 du décret n°2010-90 du 22 janvier 2010) :

  • promouvoir l’élevage des équidés et les activités liées au cheval,
  • favoriser le rayonnement de l’équitation, en partenariat notamment avec les organisations socioprofessionnelles, les collectivités locales et les associations.

L’Institut français du cheval et de l’équitation gère l’École supérieure du cheval et de l’équitation située sur le site de Saumur et le site du Pin.

 

FacebookTwitterGoogle+PinterestTumblrPartager