Valoriser le patrimoine matériel et immatériel du cheval et de l’équitation

Héritier d’un patrimoine équestre unique, l’Ifce cultive et transmet, pour les générations futures, des savoirs et des savoir-faire d’exception. L’Equitation de tradition française* est illustrée par le Cadre noir; l’attelage et la sellerie sont perpétués sous la marque Haras nationaux. Ces missions contribuent au rayonnement de la culture française dans le monde.

Faire vivre un patrimoine équestre d’exception

L’Institut français du cheval et de l’équitation est le dépositaire d’un patrimoine équestre unique à faire vivre et à partager. Il lui appartient de porter la dimension historique de l’établissement en valorisant, seul ou en partenariat, son patrimoine matériel et immatériel : les bâtiments, les paysages, le mobilier, les écrits, les archives et les bases de données. La valorisation de ce patrimoine permet d’entretenir et de transmettre des connaissances et des savoirs dont les générations futures pourraient avoir besoin.

Faire vivre les savoir-faire relatifs aux métiers traditionnels des Haras nationaux et du Cadre noir, sellerie, maréchalerie, équitation et attelage, permet de mobiliser via la formation et la diffusion des connaissances, des compétences au profit de la filière.

Promouvoir une identité culturelle française équestre

La valorisation du label Unesco attribué à l’équitation de tradition française, « patrimoine culturel immatériel de l’humanité » est une priorité de l’Ifce afin d’assumer la responsabilité qui lui a été confi ée, en France et dans le monde. Sa mise en pratique sur le site de Saumur et l’organisation de son rayonnement à l’international, à travers notamment les présentations et les galas du Cadre noir, participent à la transmission de savoirs d’exception et d’une partie de l’identité équestre française.

 

Pour faire suivre l’information, téléchargez l'affiche admirat-ifce

FacebookTwitterGoogle+PinterestTumblrPartager