Quelles sont les premières tendances de la conjoncture équine en 2017 ?

DIF note conjoncture

 

Une nouvelle note de conjoncture sur la filière équine est parue !
Produite par l’Observatoire économique et social du cheval de l’Ifce, elle informe sur la situation de la filière équine française en ce début d’année 2017.

En résumé :

L’amélioration de 2016 se confirme pour les productions de chevaux de course, de selle et poneys alors que la baisse devrait se poursuivre en chevaux de trait.

Les premières ventes aux enchères de galopeurs affichent des bons résultats. Par ailleurs, les ventes aux enchères de trotteurs ont des résultats contrastés avec des bons résultats pour la vente du prix d’Amérique.

Le marché intérieur se stabilise globalement alors que les importations sont en diminution pour les chevaux de selle et poneys et en augmentation pour les Pur sang. Le marché de la viande connaît, en ce début d’année, une diminution du nombre d’abattages.

Du côté des utilisations, la baisse se poursuit pour les paris en ligne. Le nombre de cavaliers licenciés à la FFE en 2017 annonce une réduction pour la cinquième année consécutive et pour la 1ère année, le nombre de compétiteurs diminue également.

 

Téléchargez la note de conjoncture n°27 (Juin 2017) Consultez toutes les informations économiques disponibles
FacebookTwitterGoogle+PinterestTumblrPartager