Visiter et découvrir

Informations

Durant environ 1h30, la visite guidée vous fait découvrir l’histoire comme la vie actuelle du lieu. Deux selleries exceptionnelles, une belle collection de voitures hippomobiles, et les bâtiments construits au fil du temps, vous donnent un aperçu d’une époque où le cheval était « la force de l’homme ». La visite des écuries des étalons, et la vie du lieu sont autant de rencontres avec les différents univers du cheval. Chevaux de trait, chevaux de sport, poneys, ânes… autant de mondes de passionnés, à découvrir avec le guide. Après cette visite, vous ne regarderez sans doute plus le cheval comme avant !

Horaires et tarif des visites sur le site haraspatrimoine.com

Contact

Syndicat Mixte du Haras national de Lamballe

Place du Champ de Foire
BP 50211
22400 Lamballe

Tél: 02 96 50 06 98
Mail: contact(at)haraspatrimoine.com
Site : www.haraspatrimoine.com

Histoire

De l’ouverture en 1825, à la dernière extension en 1907 les constructions au Haras ont suivi le rythme soutenu du développement de l’élevage équin en Bretagne.
Douze écuries, plusieurs logements de fonction, bâtiments administratifs, composent un imposant patrimoine bâti dans un écrin de verdure.
Pour le travail quotidien de ses étalons, et pour les sorties officielles, le haras National de Lamballe conserve une vingtaine de voitures hippomobiles en parfait état. La visite de la remise aux attelages est un des temps forts de la découverte du Haras. Le Haras s’est enrichi du don par Monsieur et Madame de SAINT PIERRE de la sellerie de leur château de Beaumanoir. La « graineterie » de l’écurie n°10 accueille désormais cet ensemble.
Compléments indispensables de l’attelage, les harnachements sont présentés dans une magnifique sellerie d’honneur. L’importance de la collection est à la mesure de la place que tient l’art des meneurs dans un haras à l’origine du Postier breton, cheval d’attelage par excellence.
Parmi eux, le célèbre Postier Breton. Avec son remarquable « punch », le Postier s’est illustré dans les transports et dans l’artillerie en 1914-18. Une gloire qui valut au Haras National de Lamballe, son berceau, un développement fulgurant au début du siècle: jusqu’à 400 étalons y furent hébergés. De cette Grande Epoque subsistent un imposant patrimoine bâti, et une grande tradition d’élevage…

FacebookTwitterGoogle+PinterestTumblrPartager