Bien enregistrer mon cheval importé

Vous SIRE-transport-du-cheval-en-vanvenez d’acquérir un cheval né à l’étranger ? Vous devez alors procéder à son enregistrement dans la base SIRE : c’est obligatoire pour tout équidé présent sur le territoire français. En 2017 les démarches des chevaux importés évoluent pour faciliter leur enregistrement.

Avant d’importer un cheval, il est nécessaire de s’assurer qu’il possède des documents officiels et un passeport qui correspond à l’équidé et à ses origines. Une fois en France, vous devez l’enregistrer auprès du SIRE. Après vérification, les informations concernant le cheval seront enregistrées dans la base de données et un numéro SIRE lui sera attribué. Le propriétaire recevra alors une carte d’immatriculation renvoyée avec le passeport original tamponné. Ce tampon vaut certificat d’enregistrement à la base centrale.

Nouveauté 2017

Depuis janvier, un niveau d’enregistrement commun est créé pour les chevaux importés avec origines destinés au Sport/Loisir au tarif unique de 95 €. Il remplace les deux niveaux Sports et Loisirs qui cohabitaient jusque là. Choisissez le niveau Sport/loisir si votre cheval est destiné à la balade, la compétition ou toute autre utilisation sportive.

Attention, les chevaux importés sans origines (ONC) ont un enregistrement qui leur est propre.

L’enregistrement pour la reproduction reste à 120 € et est fortement conseillé si le cheval est destiné un jour à la reproduction – même si ce n’est pas son utilisation prévue dans un premier temps.

Selon la race et le sexe du cheval, le passage d’une inscription Sport/loisir au niveau Reproduction fera l’objet d’un complément de 35€ et nécessitera la fourniture de pièces supplémentaires.

Renseignez-vous sur les documents à fournir pour votre cheval importé selon le type d’enregistrement souhaité :

Je me renseigne sur mes démarches SIRE d'importation

FacebookTwitterGoogle+PinterestTumblrPartager