Attention cas d’intoxication mortelle d’équidés par les glands

DIF chevaux et glandFin septembre 2017, deux cas de mortalité équine consécutive à l’ingestion de glands ont déjà été rapportés dans le cadre du réseau Resumeq (réseau national de surveillance des causes de mortalité des équidés), un poney adulte originaire de Vendée et un cheval adulte décédé dans le Calvados.

Les intoxications ont lieu majoritairement à l’automne, suite à la consommation massive, pendant plusieurs jours de glands tombés au sol. Les composés incriminés sont les tanins que l’on retrouve dans les glands.

Les cas sont plus nombreux les années de production abondante de glands et lorsque les conditions météorologiques (vent / pluie) font tomber prématurément les glands (richesse plus élevée en tannins). Cette année, les conditions météorologiques de ces dernières semaines ont été particulièrement favorables à l’accumulation précoce de glands au sol.

Chaque année, les cas d’intoxication par les glands signalés, tant chez les chevaux, que chez des ruminants d’élevage, aboutissent parfois à la mort des animaux.

Pour en savoir plus : Comment et pourquoi certains animaux s’intoxiquent-t’ils ? Comment prévenir ces intoxications ?

Lisez la fiche équi-paedia : Glands et tanins, gare à l'indigestion !

FacebookTwitterGoogle+PinterestTumblrPartager