Actions menées par l’Ifce

Cn-bandeau-cadrenoir-unesco

L’Institut français du cheval et de l’équitation joue un rôle moteur dans le rayonnement de l’art équestre que le Cadre Noir s’emploie, à mettre en scène au travers de ses présentations publiques, à illustrer en compétition et à transmettre par l’enseignement qu’il dispense. L’organisation, en France et à l’étranger, d’événements comme les galas du Cadre Noir ou les « Rencontres de l’Equitation de tradition française », le développement d’études sur les fondamentaux de cette équitation ou encore la mise en œuvre de formations spécifiques s’appuyant sur les principes de l’Equitation de tradition française, participent au maintien de la reconnaissance de ce patrimoine culturel par l’UNESCO.

Les actions décrites sont celles menées par l’Ifce, mais la pratique de l’équitation de tradition française ne saurait se cantonner au Cadre Noir et nombreux sont les cavaliers et associations engagés en faveur de la diffusion de cette pratique de l’équitation. Leur implication fait d’eux des acteurs précieux dans le développement de l’Equitation de tradition française.

Le Cadre Noir a pour double objectif de faire rayonner l’Equitation de tradition française et d’assurer sa transmission auprès d’un très large public. C’est cette équitation qui est enseignée à l’Ecole nationale d’équitation et illustrée par les écuyers en compétition ainsi que lors des galas et présentations publiques.

Par ses déplacements à l’étranger, le Cadre Noir contribue à la diffusion de l’Equitation de tradition française.

Organisation de colloques à Saumur

Depuis 2014, « les Rencontres de l’Equitation de tradition française » ont pour objet de réunir la communauté des pratiquants dans le but de diffuser et de transmettre les connaissances, de partager les savoir-faire et de valoriser les savoir-être de l’Equitation de tradition française. Temps fort pour la communauté de pratiquants, ces deux journées riches d’échanges favorisent le partage des valeurs de cette équitation.

D’autres colloques sur des thèmes spécifiques sont également organisés pour assurer son rayonnement, dont :

La Guérinière, écuyer du roi et d’aujourd’hui (2000)

Les arts de l’équitation dans l’Europe de la Renaissance (2003)

Saumur, la doctrine (2004)

Lunéville, la cité cavalière par excellence (2005)

Monuments et hauts lieux de l’architecture du cheval (2006)

La vérité sortirait-elle de la bouche des chevaux ? (2007)

Développement des études et des recherches

Des recherches ayant pour objectif d’étudier les fondamentaux scientifiques de l’équitation de tradition française sont menées à Saumur, où l’on souhaiterait par exemple objectiver le concept de légèreté. Une étude ethnographique pour collecter des témoignages vivants de cavaliers se réclamant de la tradition équestre française afin de mieux définir et connaître la communauté des pratiquants est également projetée.

De nouvelles formations sont mises en place, dont une formation spécifique intitulée « Equitation académique et performance sportive », reconnue et labellisée par l’INSEP (Institut National du Sport, de l’Expertise et de la Performance) sous la forme d’un Executive Master Entraîneur. L’objectif est de faire bénéficier aux professionnels des savoir-faire des écuyers du Cadre noir en matière de dressage du jeune cheval, de travail spécifique des sauteurs et des chevaux de la reprise de manège, d’une discipline sportive ainsi que de la dimension historique de l’équitation française.

La seconde formation, également labellisée par l’INSEP, délivrera un Certificat de Compétence Spécifique intitulé « Méthode d’apprentissage équestre du Cadre Noir ». Davantage axée sur les transferts d’apprentissage, cette formation a pour objectif l’initiation aux techniques du Cadre Noir, essentiellement le travail en main et en longe.

Des projets de création de supports pédagogiques sont également en cours, en relation avec la Direction de la Formation, pour favoriser la venue à Saumur de professionnels et d’amateurs intéressés par la pratique de l’équitation de tradition française, afin de se donner des moyens pour transmettre cette équitation et mieux la faire connaître auprès des enseignants.

Un fonds documentaire riche

centre de documentationLes acquisitions ainsi que les dons faits au centre de documentation de l’École nationale d’équitation permettent à ce dernier de ne regrouper pas moins de 15 000 ouvrages traitant du cheval et de l’équitation. Parmi eux, des ouvrages anciens, éditions inédites, documents rares voire uniques ainsi qu’un fonds important de photos d’archives et vidéos.
Le centre de documentation constitue donc un précieux outil de sauvegarde et de diffusion de la culture équestre, rendu accessible à tous grâce à la numérisation des livres anciens et leur libre diffusion sur le portail du centre de documentation.

 

 

Site web de la Documentation Equestre

Site web des Fonds Anciens Equestre

 

Recherche et développement de partenariats

La recherche de soutien par le biais de fondations, sponsoring ou mécénat est une préoccupation constante pour aider à la diffusion de l’Equitation de tradition française. Les valeurs de travail, de rigueur, de respect, de partage et d’écoute qu’elle véhicule sont autant de vecteurs d’image qui peuvent correspondre aux attentes du monde de l’entreprise. L’Ifce collabore également avec la Fédération Française d’Équitation autour du concept d’Equitation de tradition française dans le but de transmettre les valeurs de ce patrimoine et de développer la communication vers les enseignants et les membres de la Fédération.

FacebookTwitterGoogle+PinterestTumblrPartager