Author: Aurore Emo

La performance par Thomas Coville : récit de la journée sport par Céline, élève DEJEPS

Le 14 décembre dernier, la journée sport de l’IFCE a été l’occasion de parler performance et préparation avec des experts de la compétition sportive: Thomas Coville , Claude Onesta et Thierry Pomel.

Céline COURSAN en formation continue DEJEPS sur le site du Pin s’est rendue avec ses « camarades de classe » à Saumur pour suivre cette journée sport riche en enseignements.

FOR DEJEPS
Céline n’est pas venue en simple auditrice, elle a consciencieusement pris en note les récits captivant des trois grands champions, et nous livre ainsi  son carnet de notes. Nous commençons aujourd’hui par la présentation de Thomas Coville, le marin de l’année.
Une année exceptionnelle pour Thomas COVILLE,  « Marin de l’année 2017» , :
  • record du tour du monde à la voile en solitaire en 49 jours ( avant que François Gabart ne batte le record en cette fin d’année 2017)
  • vainqueur de la transat Jacques VABRE en duo en 7 jours et 22h, et record de l’atlantique Nord en solitaire en 4 jours et 11 h
Né en 1968 (49 ans), il est ingénieur de formation (Math Spé). Il est avant tout un athlète, qui bénéficie des conseils d’entraineurs.
Bien qu’il ait enterré son père hier, Thomas a tenu à être présent ce 14 décembre, car il est très inspiré par Claude ONESTA. C’est la principale motivation de sa présence.
Il participe très rarement à des conférences, mais il considère que s’il faut savoir DONNER, il faut aussi savoir RECEVOIR des autres.
Thomas consacre plus de 200 jours par an à la navigation.
FOR-JSport

L’ échec pour la victoire.

Thomas a connu de nombreuses tentatives infructueuses : il est souvent «tombé» comme on pourrait tomber de cheval.
Il lui aura fallu 5 essais avant de battre le record du tour du monde en solitaire.
Dans ce parcours, son engagement a été total, puisque commettre certaines erreurs peut être fatal en plein milieu de l’Océan.
En solitaire, il est celui qui est dans l’action, il doit faire les bons choix, et la prise de décision est parfois une épreuve.
«Protège-toi contre ton courage »
Il a du faire des choix «raisonnables», et se rappeler qu’échouer permet de mieux rebondir par la suite. Il a du, par exemple, faire demi -tour face à une mer de glace annoncée par ses guides.
Engager le bateau vers cette mer de glace n’aurait pas permis de faire un retour en arrière.
Mais faire demi -tour était comme un nouvel abandon de son projet, et un nouvel échec dans sa quête de record. Or il a eu trop souvent «la nausée de l’échec».
Poussé dans ses retranchements, la décision à prendre était donc vitale, une mauvaise décision l’aurait conduit vers une forme de suicide. Thomas admet qu’il a été face à des idées noires, et qu’il doit encore aujourd’hui apprendre à vivre avec elles.
Après ces expériences très fortes, et surtout l’expérience de la réussite, TC a envie de transmettre aux autres aujourd’hui car « ça a marché ». Et ce succès légitime son action, sa parole.
Il cite la «Bienveillance» de l’entraineur comme une règle majeure de la performance. Le retour attendu est la réussite d’un objectif commun, la réussite d’une équipe.
La victoire est plus grande lorsqu’elle rayonne sur les autres : une équipe, un public.
Image de la pyramide de champagne : la victoire est plus grande quand elle accède aux coupes de champagne qui sont en bas de la pyramide, elle vous dépasse.
A la différence de l’équitation, la voile est un sport mécanique, mais dans ces 2 sports, des nombreux paramètres externes à l’athlète doivent être maitrisés.

Importance du «Connais – toi toi-même »

L’athlète doit apprendre à être en autonomie mais sans jamais tomber dans l’excès de technique et de préparation physique.

Sur le rôle du coach

Une nuit, il a percuté un cargo. Son bateau s’est trouvé coupé en deux. Une telle « chute» (épreuve/ échec) peut être la source d’une évolution majeure pour l’athlète. Thomas a ressenti un énorme sentiment de culpabilité à cette occasion. Son sponsor est venu le trouver, et lui a demandé «de se faire aider». Il avait alors deux options : accepter et avancer, ou se replier sur lui – même. Il a alors pris contact avec un préparateur mental. Après deux essais infructueux, il a finalement trouvé une personne avec qui travailler. Mais il a posé son cadre: « j’ai peur du gourou, je ne veux pas une psychothérapie, et j’ai envie de gagner ».
 La coach lui a posé une seule question pour démarrer : « A quoi te sert ta culpabilité ? ». Il aura eu besoin de 2 mois et demi pour répondre à la question, et cela lui aura coûté « 500 boules » , mais cela l’a fait avancer d’ un grand pas !

Sur ce qui vous fait avancer

Chaque être est unique et singulier, certains choisissent une expression artistique pour exprimer cette singularité, d’autres un sport de haut niveau.

Sur la préparation physique

Un marin performant qui fait la tournée des bars tous les soirs, ça n’existe plus.
Il faut avoir le goût de l’effort, mais attention de ne pas se complaire dans le faux confort de la préparation physique qui rassure. Attention aux obsédés du travail.
Attention au sur-entrainement, il faut penser à la récupération.
Un préparateur physique lui a dit un jour pour un premier entrainement: « Et bien aujourd’hui, on ne va rien faire!»

Sur la préparation mentale

Comme Roger Federer, il faut accepter de « Bien mal jouer» : reconnaitre les situations, objectiver les actions, comprendre/accepter que la performance n’est pas une courbe linéaire mais plutôt une
courbe sinusoïdale, par laquelle on passe du marécage en bas à la victoire en haut.
Sur l’attention et la concentration «Pour gagner cette putain de course», il faut maitriser le temps.
TC a appris à s’endormir en 3 minutes, pour une séquence de 30 minutes qu’il doit répéter X fois par jours.
Il doit être capable de se concentrer à l’instant T pour être dans l’action.
Il s’est par exemple exercé à compter les lettres U dans un texte qui lui était lu, alors qu’il pratiquait un entrainement physique.
FacebookTwitterGoogle+PinterestTumblrPartager

L’Ecole ESCE site du Pin labellisée EquuRES

L’ École supérieure du cheval et de l’équitation a souhaité s’impliquer dans la démarche qualité développée par le Conseil des chevaux de Normandie. Le site du Pin, comprenant la Jumenterie et les écuries du bois, soit une surface de 119,15 hectares, a été audité le 4 juillet 2017.

Labellisation EquuRES : un premier audit favorable pour l’ école du Haras national du Pin

Les évaluateurs du Conseil des chevaux de Normandie ont donné un avis favorable suite à cet audit. L’ESCE est donc aujourd’hui labellisée EQUURES niveau 2.

Le label EquuRES s’appuie sur plusieurs critères dont les principaux sujets concernent l’environnement et le bien être animal tels que :

  • l’alimentation et la litière
  • le bien-être animal et les soins vétérinaires
  • les déplacements et transports
  • la gestion de l’eau , de l’énergie , du fumier et des déchets
  • la gestion des bâtiments

 

esce du pin

La qualité et la notoriété du site impose certaines bonnes pratiques notamment pour la partie bien-être et soins vétérinaires. Suite à un auto-diagnostic, et à l’audit des évaluateurs il en ressort donc des points forts pour le site du Pin liés à ses infrastructures et à son équipe comme :

le suivi précis des quantités d’aliments produits et achetés, et un approvisionnement local, la mise en place d’une démarche Equi Pâture et une gestion réfléchie des herbages, un registre d’élevage correctement tenu et ou encore une vermifugation non excessive.

Il reste encore des améliorations à apporter comme l’acquisition d’un véhicule électrique . Il est également prévu sur deux ans des travaux de rénovation des bâtiments d’hébergement pour un meilleur isolement des pièces.

logo-progression

Suite à cette première étape, les équipes de l’école souhaitent s’impliquer d’autant plus, afin d’amener le site à un échelon supérieur et développer de nouvelles bonnes pratiques en terme de protection de l’environnement.

Label equuRES: Une démarche qualité, une volonté d’innovation et une valorisation des bonnes pratiques.

Le label EquuRES est la seule démarche de qualité environnementale spécifiquement développée pour les entités de la filière équine, tant à l’échelle collective qu’individuelle.

Le label EquuRES concerne tous les établissements équins (entraîneurs, éleveurs, centres équestres, hippodromes, centres de formation aux métiers de la filière, cliniques vétérinaires équines…), quelles que soient leur activité et leur taille. 40 établissements ont déjà relevé le défi en France.

Economies d’énergie, maîtrise des flux, protection des ressources et de la biodiversité, préservation de la qualité des sols, de l’eau, de l’air, garantie de la bonne santé animale, autant de sujets pour lesquels le label EquuRES apporte des solutions.

FORInfographie label EquuRES

 

Les élèves de SAUMUR se mettent aux courses

L’Ecole supérieure du cheval et de l’équitation de SAUMUR sur le champ de courses.

 

Le vendredi 8 décembre 2017 , les élèves de Formation universitaire et professionnelle en 2 ème année et les élèves de DEJEPS Formation Sport ont participé à une sortie « découverte » au centre d’entraînement de Grosbois en terminant la journée à

l’ hippodrome de Vincennes.  Camille BELVISI, en 2ème année de formation universitaire et professionnelle à Saumur, nous livre un récit de cette journée en immersion dans le monde des courses hippiques.

Visite et historique du site de Grosbois :

« La journée a débuté aux alentours de midi lors de notre arrivée sur le site. Nous avons été accueillis par Damien Beau qui nous a guidé tout au long de la journée en nous faisant profiter de son expérience dans le monde des courses.

Copyright : F. DEFREMONT

Copyright : F. DEFREMONT

Après le déjeuner, nous avons visité le château de Grosbois, ce qui nous a permis de comprendre l’ histoire du site, de la construction du château au XIIème siècle en passant par ses années de gloire sous l’Empire Napoléonien, jusqu’à sa vente à la SECF.

Dans les années 60, en raison du développement automobile à Paris, l’accès aux hippodromes de course et particulièrement à Vincennes est devenu difficile pour les chevaux. La SECF (Société encourageant à l’élevage de chevaux français, aujourd’hui connue sous le nom de « Le Trot ») a alors cherché un terrain où construire un centre d ’ entraînement pour faciliter l’accès aux hippodromes et relancer l’activité.

Une opportunité s’est présentée en 1962, lors de la vente du Domaine de Grosbois par les héritiers de la Princesse de la Tour d’Auvergne. Dès lors le domaine a été transformé en centre d’entraînement de 412ha et la majorité des installations ont été construites avant 1965 :

  • une ferme,
  • des pistes d’entraînement,
  • des écuries indépendantes,
  • et près de 1000 box dédiés à l’accueil des chevaux.

Grosbois est alors devenu une référence mondiale dans l’entraînement de trotteurs et a poursuivi les améliorations des infrastructures au fil des ans. »

Immersion dans l’univers des courses de trot : de l’entraînement à l’hippodrome

« Nous avons ensuite rencontré l’un des entraîneurs résidant à Grosbois : Franck Boismartel. Il nous a présenté ses chevaux et expliqué les bases de l’entraînement des trotteurs ainsi que les différents soins prodigués aux chevaux en fonction des blessures ou des efforts fournis.

copyright : F. DEFREMONT

copyright : F. DEFREMONT

Le monde des courses étant très éloigné de celui des disciplines olympiques que nous connaissons bien, cette rencontre nous a permis de découvrir une facette de l’entraînement des chevaux jusqu’alors presque inconnue pour nous. Nous avons terminé la journée en allant voir les courses de trot à Vincennes. Grâce à notre guide de la journée Damien, qui est aussi juge aux allures, nous avons pu bénéficier d’un accès

privilégié aux installations de l’hippodrome. Damien nous a expliqué le fonctionnement des courses ainsi que le rôle de tous les acteurs de l’ hippodrome. Nous avons eu accès aux écuries et avons pu voir au plus près les chevaux ainsi que les drivers et les entraîneurs en pleine action. Il nous a aussi fait visiter la tour de contrôle, eu hauteur au -dessus de la piste d’où les juges observent chaque course, offrant une vue imprenable sur Paris.

Notre froide et enrichissante journée s’est achevée après quelques flocons et quelques paris à l’hippodrome de Vincennes.

copyright: F. DEFREMONT

copyright: F. DEFREMONT

Nous tenons à remercier Damien et Franck pour leur accueil et le partage de leurs connaissances, mais aussi notre coordonnateur Eric Deyna pour avoir organisé cette journée. »

Camille BELVISI.

 

Comme Camille, et les autres élèves de l’ESCE SAUMUR, vous souhaitez

  • intégrer une école d’excellence,
  • découvrir l’univers du Cadre noir,
  • vous perfectionner au sein d’infrastructures exceptionnelles
  • et profiter d’une équipe pédagogique de qualité

 

L’ ESCE propose un panel varié de formations diplômantes ( BPJEPS, DEJEPS, DESJEPS) et qualifiantes ( Cavalier d’entraînement du Cadre noir, Certificat de compétences spécifiques, Executive Mastere entraineur ..) à destination des enseignants ou des cavaliers amateurs ayant des résultats en compétition.

Rendez-vous sur les fiches formations pour en savoir plus ou contactez-nous : esce(at)ifce.fr / 02 41 53 50 57

Découvrir nos formations

 

 

Journée sport : la bienveillance de l’entraineur pour la performance

Ce jeudi 14 décembre 2017, l’Ifce SAUMUR a reçu trois grands noms du sport au palmarès de renommée internationale pour une une Journée sport sur le thème de la performance : Thierry Pomel, Thomas Coville et Claude Onesta.

Si le programme a du être un peu modifié pour permettre à Claude Onesta et Thomas Coville de quitter Saumur plus tôt que prévu pour des raisons professionnelles et personnelles, le contenu de cette journée a été d’autant plus riche. Invités, officiels, élèves et participants sont tous ressortis ravis de cette intervention dont le maître mot est : la bienveillance.

Les trois experts du sport ont su captiver l’auditoire avec leur témoignage dans un premier temps suite à l’introduction du président du CA de l’Ifce , Jean-Michel Marchand.

Les témoignages en entrée

La journée s’est ouverte sur le touchant discours de Thomas Coville. Ce dernier a expliqué, que suite à l’enterrement de son père la veille , il avait hésité à venir . Mais son désir de rencontrer le grand Claude Onesta et de partager son expérience l’a décidé à venir ( L’équipe organisatrice le remercie grandement d’avoir pris le temps de venir malgré cet événement douloureux) . Et quel plaisir de naviguer en amphithéâtre avec ce grand marin!

 

C’est ensuite Thierry Pomel qui a eu l’occasion de revoir la vidéo de ses parcours avec Thor des Chaines à Rome en 1998. Cette re-découverte a permis d’introduire le passage de cavalier à entraîneur. Thierry a partagé également son histoire en tant que jeune cavalier, ainsi que sa rencontre avec Thor des Chaines et les aléas de la compétition jusqu’aux médailles. Mais il a surtout fait part de son engagement et de son appétence pour ses activités d’entraîneur.

Enfin Claude Onesta nous à raconter son arrivée à la tête de l’équipe nationale, ses victoires avec la France et le collectif qu’il a réussi à construire autour d’un projet commun. Cet homme a su impliquer chaque acteur pour les conduire vers un objectif.

Et les tables rondes en plat de résistance

La deuxième partie de cette grande matinée de sport s’est déroulée sous forme de tables rondes :

un montage vidéo présentait la thématique. Ensuite les intervenants ont pu prendre la parole sur chaque sujet les uns après les autres.

Les thématiques abordées étaient complètes : le rôle du coach, la gestion de la défaite et du stress, la préparation physique, la gestion des pensées parasites, et la concentration

Ces trois hommes n’ont pas leur langue dans leur poche ! Des explications simples, concrètes, imagées et passionnantes, empruntent de réalité et de vécu. Et malgré la spécificité de chaque sport, les discours des intervenants convergeaient parfaitement sur la position du coach , la préparation des athlètes et le rôle de chacun.

On pourra ainsi retenir quelques uns des grands principes qui peuvent s’appliquer à toutes les disciplines , à tous les athlètes et à tous les entraîneurs :

  • le coach est au service des athlètes. Il doit savoir faire- faire , être présent quand cela est nécessaire et savoir s’effacer.

 

  • La préparation physique ne doit pas amener au sur-entraînement. Thomas Coville a particulièrement bien expliqué son expérience sur ce point, et a fait part de la méthode de retroplanning mis en place avec son préparateur physique.

 

  • Il faut savoir « bien jouer mal », ou « bien monter mal » pour gagner

 

  • La gestion des pensées parasites est propre à chaque athlète . Thierry Pomel a utilisé son exemple sur ce sujet, en expliquant que lors des compétition internationale avec l’équipe de France, quand il avait la responsabilité de passer en 4ème position (ie le dernier de l’équipe), trois heures avant d’entrer en piste il était pris de pensées négatives, à la limite de tout abandonner. Il a du trouver en lui le moyen de gérer ses pensées parasites.

 

  • La concentration est une capacité qui se travaille. Les athlètes ne peuvent pas physiquement être concentrés en permanence, donc le coach doit savoir quand la concentration doit entrer en jeu pour optimiser les compétences de l’athlète.

Thomas Coville a expliqué également les exercices qu’il pratique sur terre pour gagner en concentration : mémoriser le nombre de « o » ou de « a » dans le texte que lit son préparateur pendant qu’il réalise des exercices physiques. Ce travail de concentration lui est indispensable sur l’eau , et devient même vital quand il dispose de trois minutes maximum pour s’endormir, et profiter au maximum physiquement des 25 minutes de sommeil. Les heures de pause sont très courtes sur un bateau en pleine mer.

Cerise sur le gâteau

En résumé, une journée sport de l’Ifce riche en émotions et en partage comme tout sportifs, entraîneurs et autres passionnés aimeraient vivre plus souvent.

Merci à ces trois grands hommes du sport, qui savent transmettre leur passion et leur dévouement.

Engagez- vous pour des formations de qualité supérieure grâce à la taxe d’apprentissage

Pourquoi devenir partenaire de l’Ifce ?

L’Institut français du cheval et de l’équitation (ifce), opérateur public, accompagne le développement des activités de la filière équine. Son Ecole supérieure du cheval et de l’équitation propose une offre complète
de formation sur deux sites principaux : Saumur et le Pin ( Haras national du Pin).
Chaque année, plus de 210 000 heures de formation sont dédiées aux métiers de l’élevage et de la reproduction, de l’équitation, de la sellerie, de l’attelage et de la maréchalerie. L’ ESCE et le réseau formation de l’IFCE dispense ainsi des formations réparties sur l’ensemble du territoire français.

george morris 1

Péda_BPJEPS_Eloïse_Legengre_20-11-2015_©K-Renard

formation esce du pin

 

 

 

 

 

En savoir plus sur l'ESCE !

Les stagiaires de l’ESCE bénéficient d’un enseignement à la pointe des connaissances dans les domaines de la pédagogie, du sport, de la performance et de l’élevage.

Découvrez les formations de l'ESCE

En versant votre taxe d’apprentissage, vous contribuez à accroître la qualité de notre enseignement, mais également à renforcer nos actions pédagogiques.

FOR-ActiontypeFOR-ENE hartpury rugbyJudo

En soutenant nos missions, vous devenez partenaires privilégiés de notre établissement.

 

 

 

 

 

Pour vous remercier de cet engagement, nous essayons de vous tenir informé au mieux de l’actualité de l’ESCE :

  • envoi de la lettre d’information Formation
  • invitation aux événements : journées portes ouvertes, rentrée des stagiaires…
  • organisation de rencontres entre les partenaires et les stagiaires pour trouver vos futurs collaborateurs…

Comment soutenir notre établissement ?

L’Institut français du cheval et de l’équitation, par ses diplômes préparés en formation initiale ou en apprentissage est habilité à percevoir l’ensemble de la taxe d’apprentissage.

Vous pouvez soutenir l’IFCE via différentes structures .

QUOTA ET CSA

Le site du Pin accueille le CFA interrégional du cheval et de l’équitation , qui dispense trois formations en apprentissage: le DEJEPS ( équitation) , le CS utilisateur de chevaux attelés (attelage) et le CAP sellier – harnacheur ( sellerie) et forme ainsi une vingtaine d’apprentis par an.

CFA Interregional du cheval et de l’équitation

Les écuries du bois

61310 Le Pin au Haras

Numéro UAI : 0611294A

HORS QUOTA A

IFCE- Haras national d’Uzes

677 Chemin du Mas des Tailles, 30700 Uzès

OU

Ecole supérieure du cheval et de l’équitation – Site de Saumur

IFCE – Rue de Terrefort BP 207

49400 SAUMUR

  Numéro UAI : 0492087C

HORS QUOTA B

Ecole supérieure du cheval et de l’équitation – Site de Saumur

IFCE – Rue de Terrefort BP 207

49400 SAUMUR

  Numéro UAI : 0492087C

Comment verser votre taxe d’apprentissage ?

La taxe d’apprentissage est un impôt obligatoire versé chaque année par les entreprises avant le 1er mars. Toutes les entreprises soumises à l’impôt sur le revenu ou sur les sociétés sont concernées quel que soit le statut (hormis les entreprises employant des apprentis et dont l’ensemble des rémunérations ne dépasse pas 6 fois le Smic annuel, soit 105 596,40 € pour la taxe due en 2017 au titre de 2016).

  • Choix de votre organisme collecteur :

Votre versement s’effectue par l’intermédiaire  d’un Organisme Collecteur de la Taxe d’Apprentissage (OCTA) agrée, comme par exemple FAFSEA, AGIRES, SYNTEC, UNIPE, CCI, etc.

  • Calcul de votre Taxe d’Apprentissage:

Confiez ce calcul à votre expert-comptable ou rapprochez-vous de votre organisme collecteur (OCTA)

  • Affectation :

Sur le bordereau de votre OCTA, dans la partie «Reversement aux établissements bénéficiaires de la taxe d’apprentissage», notez le nom, l’adresse exacte et l’UAI de l’établissement .

Dans la partie «Sommes à affecter» renseignez le montant ou le % du versement que vous souhaitez affecter.

Renvoyez-nous ce bordereau de promesse de soutien afin que nous puissions vous compter parmi les Entreprises Partenaires Taxe 2017 , vous tenir informés du versement et vous remercier.

Télécharger l'annonce de versement 2018

Offre exclusive Black Friday : vos places pour la Journée sport de l’Ifce à -50%

Réservez vos places pour la Journée sport de l’IFCE 2017 avec Thomas Coville Claude Onesta et Thierry Pomel au tarif blackfriday -50% !

Black Friday : une offre exclusive pour l’événement formation et sport de cette fin d’année

Du vendredi 24 novembre ( le black friday) jusqu’au 26 novembre 2017 minuit, les billets pour la journée sport de l’Ifce sont à -50% !

Ne manquez pas cette offre exceptionnelle et réservez votre billet au tarif Blackfriday dès maintenant.

Réservations.

  • Réservation via la billetterie en ligne :
Billeterie en ligne
  • Réservation par chèque en téléchargeant le formulaire de réservation
Formulaire de réservation ( payement par chèque)

 

Tarifs groupes à partir de 10 personnes et tarif réduit pour les étudiants et demandeurs d’emploi

 

 

Programme du 14 décembre 2017 à Saumur:

«FORMER ET ENTRAINER: L’ESSENCE DE LA PERFORMANCE»
La journée débutera à 9h avec au programme: trois heures et demie de présentation et conférence.
L’après-midi sera consacrée durant trois heures à des tables rondes avec les participants.

Une conférence de presse viendra clore cette journée.

 

TROIS DISCIPLINES ET TROIS HOMMES DE HAUT-NIVEAU

Claude Onesta : l’entraîneur qui mène droit aux buts en mission pour Paris 2024

Durant sa carrière il a mené les handballeurs français à 11 titres : 3 olympiques (2 médailles d’or et une d’argent), 3 de champions du monde et 3 de champions d’Europe. Il est aujourd’hui considéré comme le meilleur entraineur national de l’histoire de sa discipline. Après l’aventure Rio 2016, Claude Onesta a quitté son poste d’entraîneur pour devenir manager général de l’Equipe de France  masculine de Handball.
A l’aube de Paris 2024 il se voit confier une nouvelle mission pour la performance des athlètes français aux Jeux Olympiques de Paris.
Thomas Coville le navigateur recordman en escale à Saumur
Marin de haut niveau depuis son adolescence, il a concouru du mini 6.50 aux plus grands trimarans dans des courses comme l’America’s Cup et la Volvo Ocean Race. Skipper depuis 2001 de la Team Sodebo , il détient le Record du Tour du monde en solitaire en 49 jours 3 heures 7 minutes
et 38 secondes (décembre 2016).
Thierry Pomel , l’expérience du cavalier international et de l’entraîneur
Membre de l’équipe de France de saut d’obstacles durant des années, il a notamment remporté le titre de Vice-champion du monde en individuel et par équipe à Rome en 1998 avec Thor des Chaines. Depuis 2013, il intervient sur la préparation à l’obstacle des équipes de France de concours complet.

 

Infos pratiques :

Les repas ne sont pas compris dans ce tarif (réservation obligatoire si vous souhaitez déjeuner à la cafétaria par mail à aurore.emo(at)ifce.fr

Renseignements:
Aurore Emo
tel : 06.19.22.71.85
mail : aurore.emo(at)ifce.fr

 

Concours Un des Meilleurs Ouvriers de France à l’atelier de sellerie du Pin

L’ atelier de sellerie de l’école supérieure du cheval et de l’équitation (ESCE) site du Pin accueille ce samedi 18 novembre 2017 l’étape de sélection pour la  26 ème édition du concours Un des Meilleurs Ouvriers de France pour les métiers de la sellerie .

FOR-sellerie-atelier

Qu’est- ce que le concours Un des Meilleurs Ouvriers de France?

Symbole d’excellence à travers le monde, le col tricolore arboré par les lauréats atteste de leur maitrise technique, habileté manuelle et souffle créateur. Si le concours Un des Meilleurs Ouvriers de France récompense l’excellence du professionnel, il contribue également à l’amélioration de la performance de l’entreprise. Tel une vigie, le MOF véhicule des valeurs sociétales, sociales et de solidarité. Il se doit d’être un modèle pour les jeunes, en leur montrant qu’on peut réussir sa vie avec une formation professionnelle et en transmet tant son savoir à ceux qui entrent dans son entreprise.

Le COET-MOF (comité d’organisation des expositions du travail) a pour mission d’organiser le concours « Un des Meilleurs Ouvriers de France » sous l’égide du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Le diplôme « Un des Meilleurs Ouvriers de France » est, depuis 2001, un diplôme d’État de niveau III. Il est délivré par le ministère de l’Éducation nationale.

Rendez-vous le 18 novembre à l’ ESCE.

4 candidats ont rendez-vous de 10h à 16h à l’atelier de sellerie de l’ ESCE pour l’épreuve de sélection. Ils auront 6h pour réaliser un bridon à crochet en cuir végétal, selon les dessins techniques qui leur sont fournis en respectant des spécifications précises.

La finale est prévue en septembre ou octobre 2018.

 

et si vous veniez faire un stage en sellerie -harnachement à l’atelier de l’ ESCE site du Pin ou sur un site de l’Ifce ?

Stages sellerie avec les experts des Haras nationaux

 

Carnet de bord: Voyage à Hartpury

Les élèves de troisième année(L3) de formation universitaire et professionnelle ont eu la chance de se rendre au Hartpury College, grande université britannique, durant une semaine.

Dans le cadre des échanges entre l’ESCE Saumur et le Hartpury College qui sont membres du réseau des Ecoles Européennes (EEN), Eloise Legendre, adjointe au responsable pédagogique des formations de l’ ESCE et à Eric Deyna, écuyer du Cadre noir et coordinateur de la 2ème année (L2) de formation universitaire et professionnelle, organisent tous les ans un voyage pédagogique dans la célèbre école d’Hartpury en collaboration avec Jeremy Michaels et Victoria Lewis.

FOR- logo Hartpury

En échange , les stagiaires Anglais viendront en février 2018 pour travailler avec les stagiaires L2 et préparer la pédagogie dressage en Anglais .

Ce séjour permet aux élèves de 3ème année de s’imprégner de la culture équestre britannique, de pratiquer des sports variés comme le rugby ou le polo, mais également de visiter des écuries de compétitions internationales britanniques, de pratiquer l’anglais et d’échanger avec leurs homologues britanniques.

Yann Camenen, élève de L3, nous livre un compte-rendu : vivez Hartpury comme si vous y étiez!

« Je tiens à remercier Eric DEYNA et Eloïse LEGENDRE pour avoir organisé cette semaine d’échange avec le collège de Hartpury, ainsi que pour la bonne ambiance qu’ils ont mis au sein du groupe. Je tiens également à remercier le collège d’Hartpury pour nous avoir reçus et avoir organiser toutes les activités auxquelles nous avons participé. »

  • Lundi 9 Octobre 2017:

Nous avons fait letrajet jusqu’au Hartpury College. Une fois arrivés sur place, nous avons été accueilli par les Anglais à notre hôtel pour faire connaissance et dîner tous ensemble.

FOR- route Hartpury

  • Mardi 10 Octobre :

Découverte de la structure de Hartpury College, assez impressionnante surtout par la dimension de son campus.

Premier cours pédagogique avec un groupe d’anglais (niveau Galop 4-5) et des chevaux de formation. Pour ce cours les enseignants anglais nous ont mis par binômes, un enseignant Français et un cavalier Anglais.

L’après-midi nous avons suivi quelques cours en anglais en amphithéâtre concernant les objectifs d’un entraineur, la motivation, l’effort sportif …cela pose parfois quelques problèmes de compréhension des cours à cause de la langue anglaise.

Le soir un dîner franco-anglais était organisé pour favoriser les échanges et la cohésion.

  • Mercredi 11 Octobre :

Nous avons commencé par des cours pédagogiques en anglais ( niveau Galop 5-6) afin de pouvoir utiliser les termes techniques de la discipline adéquates. Ces cours nous ont égalemen

t permis d’apprendre plus de vocabulaire équestre.

L’après-midi, nous avons suivi une initiation au Polo. C’était une découverte totale très intéressante. Nous avons tout d’abord appris à utiliser le maillet sur un cheval en bois pour s’entraîner avant de pouvoir essayer sur des chevaux. Pour continuer la progression nous avons commencé à faire des passes en étant à cheval et avons terminé par un match en utilisant les trois allures. Très bonne expérience pour nous de pouvoir pratiquer l’équitation dans un contexte de sport collectif.

FOR- L3 Hartpury 2017

  • Jeudi 12 Octobre :

Début de journée : cours pédagogiques avec pour la plupart deux cavaliers par enseignant (Niveau Galop 5-6).

Après-midi, sortie dans Gloucester pour découvrir la ville et visiter une abbaye qui a servi pour le tournage de certaines scènes de Harry Potter.

Dîner avec les Anglais.

  • Vendredi 13 Octobre :

Toute la matinée a été consacrée à des cours avec des niveaux galop 5 et un deuxième groupe av

ec chacun un cavalier un peu plus expérimenté (galop 6 – 7). Ce niveau supérieur était plus intéressant car il nous a permis d’utiliser plus de vocabulaire en anglais.

L’après midi a été consacrée à une initiation au rugby toujours avec les anglais nous permettant de pratiquer un sport collectif avec eux et de concrétiser par un match. Cette activité a été très amusante.

Nous avons également découvert le centre de balnéothérapie présent sur le site et nous avons pu essayer le cheval mécanique « Maggie » , c’était une première expérience.

FOR- Balneo Hartpury

Enfin pour finir la journée nous avons participé à un cours de dissection d’un membre antérieur d’un cheval. Cours très intéressant permettant de découvrir l’intérieur du membre d’un cheval, d’avoir une vision réelle de sa constitution et de l’aspect des ligaments, des tendons…

  • Samedi 14 Octobre :

Retour en France.

Impressions, remerciements et commentaires de la promo L3 :

« Nous avons eu le plaisir de découvrir les écuries de Carl Hester et Charlotte Dujardin qui se trouvent à une quinzaine de minutes de Hartpury College. C’était vraiment incroyable de visiter cette écurie et de pouvoir approcher leurs magnifiques chevaux de dressages mais surtout l’extraordinaire Valegro ! J’ai vraiment beaucoup apprécié ce séjour en Angleterre pour toutes les activités qui nous ont été proposées. Je tiens à remercier Eric et Eloïse pour nous avoir accompagnés mais aussi Jeremy et Victoria pour l’organisation de ce séjour. » (Estelle Pacull )

« Les activités effectuées étaient chacune originales (découverte du cheval mécanique Maggie), merveilleuses (visite des écuries de Carl Hester) et amusantes (initiation au polo). Les cours dispensés en anglais chaque matin étaient à mon sens vraiment très important, car en plus de continuer à travailler notre anglais, nous avons eu la possibilité de donner cour à des gens passionnés comme nous, très sympathiques et à l’écoute. Nous avons pût également nous rendre compte encore une fois de la chance que nous avons d’être au sein de l’Ecole Supérieure du cheval et de l’Equitation qui est la meilleure des écoles à mon sens, et d’avoir eu comme accompagnateurs Eric Deyna et Eloïse Legendre. Pour conclure, ce voyage riche en amusements, pauses cafés et échanges en anglais, m’a permis de trouver encore plus ma place dans la promo et de rencontrer des gens avec qui je compte rester en contact.

A ne surtout pas changer : Les accompagnateurs, la météo (il n’a pas plu !!), les activités organisées, la dissection (cours en salle mêlant pratique et anglais très enrichissant), la bonne humeur et l’investissement des élèves anglais. Super voyage très enrichissant !!! Merci ! » (Lauriane Bial )

Claude Onesta, le patron des experts à Saumur le 14 décembre

Claude Onesta: l’entraîneur qui mène droit aux buts en mission pour Paris 2024

Crédits : Pillaud - FFHB

Crédits : Pillaud – FFHB

 

Vous avez forcément déjà entendu son nom… Claude Onesta s’est fait connaitre à travers l’équipe de handball masculine française. Il sera présent le 14 décembre 2017 pour prendre part à la Journée Sport de l’IFCE

Achetez vos billets en ligne

Le meilleur entraîneur d’équipe nationale de l’histoire du handball

Né le 6 février 1957, Claude Onesta débute le handball à 11 ans dans un club toulousain. En 2001, il succède à Daniel Constantini et devient entraîneur de l’équipe de France, les célèbres Experts.

Durant sa carrière il a mené les handballeurs français à 11 titres : 3 olympiques (2 médailles d’or et 1 médaille d’argent), 3 de champions du monde et 3 de champions d’Europe. Il est aujourd’hui considéré comme le meilleur entraineur national de l’histoire de sa discipline. Après l’aventure Rio 2016, Claude Onesta a quitté son poste d’entraîneur pour devenir manager général de l’Equipe de France masculine de Handball.

Crédit: PILLAUD- FFHB Mondial 2009

Crédit: PILLAUD- FFHB Mondial 2009

Sa nouvelle mission pour Paris 2024

A l’aube de Paris 2024 il se voit confier une nouvelle mission pour la performance des athlètes français aux Jeux Olympiques de Paris. En effet, Laura Flessel, ministre des sports, l’a chargée de « travailler sur un nouvel ecosystème de la performance, donc travailler sur les sportifs, les entraîneurs, les clubs, les régions, les sparring-partners », sujet clé de la Journée Sport. Nul doute que Claude Onesta saura apporter un maximum de réponses à vos questions sur la gestion des victoires et des défaites, sur la préparation physique et mentale, et sur la performance.

Rendez-vous le 14 décembre à l’école supérieure du cheval et de l’équitation pour une journée d’exception avec Claude Onesta, Thomas Coville et Thierry Pomel

 

En savoir plus sur la journée Sport, Apprentissage et Performance